photo site national ligne
hebdomadaire ligne
mensuel ligne
audio-LO ligne
U.C.I. ligne
la fête ligne
enveloppe
fin des menus
Adresser toute correspondance à Lutte Ouvrière - BP233 - 75865 Paris Cedex 18
Lutte Ouvrière c/o Editions d'Avron, 6 rue Florian, 93500 Pantin - Tel : 01 48 10 86 20 - enveloppe - enveloppe
Sur l'agenda
Le prochain Cercle Léon Trotsky
Il aura pour sujet :
1914-1918 : la classe ouvrière livrée à ses bourreaux par la trahison des directions officielles du mouvement ouvrier
vendredi 19 septembre 2014 - 20h30
Théâtre de la Mutualité
24, rue Saint-Victor Paris 5e
Métro : Maubert-Mutualité - ligne 10
Participation aux frais : 3 euros
Lutte Ouvrière à votre rencontre
samedi 6 septembre
dimanche 7 septembre
jeudi 11 septembre
vendredi 12 septembre
samedi 13 septembre
dimanche 14 septembre
mercredi 17 septembre
jeudi 18 septembre
vendredi 19 septembre
samedi 20 septembre
dimanche 21 septembre
samedi 27 septembre
dimanche 28 septembre
Fêtes et banquets régionaux
  • Mulhouse, dimanche 21 septembre à partir de 11h30
  • Lyon, samedi 27 septembre à partir de 17h00 et dimanche 28 septembre à partir de 11h30
  • Orléans, samedi 4 octobre à partir de 14h30
  • Tours, samedi 4 octobre à partir de 14h30
  • Lille (Villeneuve d’Ascq), samedi 4 octobre à partir de 15h00
  • Grenoble, samedi 18 octobre à partir de 15h00
L'éditorial
Son premier gouvernement n’aura pas duré six mois avant que Valls n’en présente un nouveau. Débarrassé de ceux qui faisaient mine de le contester, muni d’un banquier millionnaire au poste de ministre de l’Économie, ce gouvernement vise à afficher encore un peu plus de cohérence… dans la défense des intérêts du patronat. Valls et Hollande déclarent que quoi qu’il arrive ils poursuivront leur politique et qu’ils iront même « plus vite et plus loin ». Mais pour faire quoi ? Et pour réussir quoi ? La crise dont Hollande, Valls et les ministres successifs nous annonçaient la fin est toujours là. La courbe du chômage dont ils nous annonçaient « l’inversion » va toujours dans le même sens. Cela ne les empêche pas de dire que leur priorité absolue serait la lutte contre le chômage et pour la création d’emplois. C’est une très mauvaise plaisanterie. Quand on lui parle de créer des emplois, le patronat répond que d’abord il faut la croissance de l’économie et que pour cela il faut lui faciliter la tâche. Il veut qu’on lui (...)
drapeau
Brèves
 
lundi 1er septembre 2014
Valls a terminé son passage à l’Université d’été du PS par un long discours destiné, paraît-il, à « retourner » des socialistes « troublés » par la politique du gouvernement. Il leur a donc fait une déclaration d’amour après en avoir fait une aux patrons, (...)  >suite

lundi 1er septembre 2014
Les sociétés du CAC 40 ont fait, ensemble, 31,4 milliards de profits, au premier semestre. Et ce qui est vrai pour le CAC 40, en France est vrai pour les sociétés comparables à l’échelle de l’Europe. Que deviennent tous ces milliards ? Ils enrichissent (...)  >suite

lundi 1er septembre 2014
Venant après Valls, Sapin, le ministre des Finances, a conclu l’université d’été du Medef en disant : « Des déclarations d’amour ont été faites. Il m’appartient aujourd’hui de vous donner quelques preuves d’amour. » Il s’est engagé à supprimer la (...)  >suite

lundi 1er septembre 2014
Pour le neuvième mois consécutif, le chômage augmente. Cette fois de près de 1 %. Le patronat croule sous les avantages en tout genre, cadeaux fiscaux et aides diverses, soit disant pour embaucher. Cela ne sert à rien d’autre qu’à enrichir le (...)  >suite

lundi 1er septembre 2014
Lavrilleux, ex-bras droit de Copé au cœur du scandale Bygmalion, ne veut ni démissionner ni être exclu de l’UMP. Il a déclaré : « Je me tais. Mais si on m’exclut de ce parti auquel, alors je reprendrai ma liberté de parole et je parlerai. » Ses anciens (...)  >suite

lundi 1er septembre 2014
Mesures qui réduisent le pouvoir d’achat des retraités, des salariés, des chômeurs ; baisse des effectifs et moyens des services publics utiles à la population ; impôts qui augmentent en pesant d’abord sur les classes populaires… Malgré tout ça, Valls (...)  >suite

lundi 1er septembre 2014
Pernod-Ricard, numéro deux mondial des boissons alcoolisées, annonce 900 suppressions d’emplois, dont au moins 100 en France. Ce géant fait pourtant de gros profits et continue de racheter des concurrents de par le monde. Mais produire autant, (...)  >suite
Souscription

Pour financer ses activités dans la période qui vient, Lutte Ouvrière ne peut compter que sur ses militants, ses sympathisants, sur tous ceux qui partagent avec nous la conviction qu’il faut mettre fin à l’organisation sociale actuelle basée sur l’exploitation, le profit privé et la concurrence.

C’est à eux que nous faisons appel aujourd’hui pour verser à notre souscription.

 
Panneaux LO
Newsletter
Vous souhaitez recevoir chaque lundi par e-mail l'actualité de Lutte Ouvrière ?
Inscrivez-vous sur la liste de diffusion
À la une
une