Brèves

Le Pen, tricheuse… comme les autres

Brève
18/02/2017

Côté emplois fictifs, le FN en connaît un rayon... pour les pratiquer, mais cette fois, sur les fonds du Parlement européen. Ainsi la députée Le Pen aurait déclaré son garde du corps et une employée du FN comme assistants parlementaires alors qu’ils n’ont jamais travaillé comme tels. Ces pseudos-assistants n'auraient d’ailleurs pas eux-mêmes touché tout l'argent versé...

Au bilan, l’Union Européenne estime avoir été détroussée de plus de 330 000 euros par la seule députée Le Pen, mais aussi de plusieurs centaines de milliers d’euros par son père et par Bruno Gollnisch pour des pratiques identiques.

Le Pen antisystème ? Autant que Fillon, Cahuzac et les autres…

Les vrais voyous portent des costards

Brève
18/02/2017

Gattaz, le patron du Medef, vient d’être relaxé alors qu’il était poursuivi en diffamation pour avoir traité les militants de la CGT de « voyous » et de « terroristes » lors du dernier mouvement contre la loi Travail.

Entre des terroristes, des hommes armés jusqu’aux dents qui tuent le plus de monde possible, et des travailleurs qui luttent contre une loi rejetée par l’énorme majorité de la population, la justice ne voit aucune différence…

C’est son amour du patronat qui lui brouille à ce point la vue ?

Le PS a toujours couvert le colonialisme de la France

Brève
18/02/2017

La ministre de la famille Laurence Rossignol a déclaré à propos des propos de Macron sur la guerre d’Algérie que la gauche «s’est construite aussi sur l’anticolonialisme et en particulier sur le soutien à la guerre d’indépendance, en Algérie». Elle a la mémoire qui flanche, cette ministre !

Depuis la SFIO les ministres socialistes ont toujours été du côté des colonisateurs, même et surtout, dans les pires moments. En 1956, Guy Mollet, élu pour faire la paix, intensifia cette sale guerre en envoyant le contingent en Algérie. La torture et toutes les exactions de l’armée coloniale française à ce moment-là, l’ont été sous un gouvernement socialiste, auquel les dirigeants du PCF avait voté des pouvoirs spéciaux, ce qui avait permis à Guy Mollet d’amplifier la guerre coloniale..

Quant au futur dirigeant socialiste Mitterrand, il était ministre de la justice et envoya à la guillotine le militant du Parti communiste algérien Fernand Iveton, ainsi que nombre de combattants du FLN.

Ikéa : le sexisme en kit

Brève
18/02/2017

En 2012,  le géant mondial du meuble en kit, qui se prévaut  de valeurs humanistes, avait enlevé, en Arabie Saoudite, les femmes de son catalogue. Il vient de récidiver en Israël pour séduire les ultraorthodoxes juifs, effaçant même les jeunes filles. Saint profit priez pour lui !
 

Macron : il n’en rate pas Une

Brève
18/02/2017

Parce qu’il n’a rien à dire mais qu’il veut que les autres parlent de lui, saint Macron, après avoir suscité la polémique à propos de la guerre d’Algérie, a donné un coup de barre à l’extrême droite en disant sa compassion pour les militants contre le mariage homosexuel. Il a même évoqué leur prétendue humiliation. Cela lui vaut la Une de nombreux médias. C’était le but recherché.

Un système économique dévastateur

Brève
18/02/2017

La banque Natixis a été mise en examen pour ne pas avoir informé ses clients qu’ils détenaient des titres pourris, lors de la crise des subprimes en 2007.

La spéculation financière, c’est l’art d’acheter du vent et de le revendre plus cher à d’autres qui pensent le revendre après. Mais là le vent était pourri et lorsque cela s’est su, les petits boursicoteurs en ont été pour leurs frais.

Ce qui est révoltant, c’est que les États ont déversé des centaines de milliards pour éviter que les banques ne s’effondrent, des milliards payés par toute la population, en impôts, taxes et services publics dégradés ; des milliard qui alimentent de nouvelles bulles et de nouveaux risques de krachs.

La seule solution : expropriation des banques et des banquiers !

Picsou aux mains crochues

Brève
18/02/2017

Eurodisney, le parc à thème de Marne-la-Vallée, est racheté par la maison-mère, qui reprend en main un site endetté à un milliard d'euros et le retire de la bourse de Paris. 

La direction prétend que les pertes seraient dues à la mauvaise météo et aux attentats. Le site en France est surtout une pompe à fric pour la maison-mère, qui récupère des royalties importantes sur toutes les opérations : 15 € par entrée de 75 €, et 5 % sur les consommations et les souvenirs. Ce tour de passe-passe  a surtout permis à Eurodisney de ne pas payer d'impôt en France, et de bénéficier d'aides publiques sous prétexte de difficultés. 

Toutes ces opérations ont été réalisées avec la complicité des pouvoirs publics, qui s’étaient battus pour attirer Disney en région parisienne. Le capitaliste aux grandes oreilles  et aux grandes poches n'a qu’à se frotter les mains de la bonne fée qu’a été pour lui l’Etat en France.

Présidentielle : les dirigeants du PCF ne sortent pas de l’électoralisme

Brève
17/02/2017

Plusieurs centaines de cadres du PCF, dont son porte-parole au Parlement, André Chassaigne, viennent de signer un texte intitulé : « sortons de l'immobilisme ». Il ne s’agit pas d’un appel à la lutte des classes, mais de remettre à l’ordre du jour l’éternel « rassemblement des forces de gauche » que la désignation de Hamon par le PS rendrait désormais possible à leurs yeux. Une façon surtout de préparer les négociations avec les notables du  PS pour les prochaines législatives. Ils sont toujours prêts à rééditer la même politique suiviste, celle menée derrière un Mitterrand, un Jospin ou un Hollande.

Mélenchon, lui aussi, dit, pour le moment du moins, qu’il faut s’unir, mais derrière lui. Mais pour vraiment sortir de ce qu’ils appellent « l’immobilisme », les travailleurs n’ont d’autre choix sérieux que de se préparer à lutter pour sortir du capitalisme. Et ils pourront affirmer cette volonté en votant pour Nathalie Arthaud, la seule candidate communiste dans ces élections.
 

Le Paon… toufflard

Brève
17/02/2017

Thierry Le Paon, ex secrétaire général de la CGT, a été nommé par le gouvernement, délégué interministériel à la Langue française et président de l’Agence nationale contre l’illettrisme.

Son suivisme à l’égard du  gouvernement et son train de vie financé par les adhérents de la CGT avait choqué beaucoup de militants de la CGT et de travailleurs du rang.

Visiblement au gouvernement, ils ont plutôt apprécié, suffisamment en tous cas pour lui trouver une petite planque dorée.

Imprimer txt