Brèves

Haïti : un nouveau président au service des riches

Brève
03/12/2016

        Le week-end dernier ont eu lieu les élections présidentielles en Haïti. Dans ce pays, un des plus pauvres de la planète, frappé il y a quelques semaines par un ouragan qui a dévasté des villes entières et le peu d’infrastructures existantes, à peine plus de 20% des électeurs se sont déplacés. C’est dire si ces élections sont loin des préoccupations de la population, plus occupée à survivre et à lutter contre l’épidémie de choléra qui sévit.

​         Jovenel Moïse succède donc à Michel Martelly, le président par ailleurs vedette du show-biz . Le nouvel élu se présente comme un « petit paysan qui a réussi »… disposant de 1 000 hectares de plantation. Il est soutenu par la bourgeoisie haïtienne, ainsi que par des entreprises de République dominicaine voisine.

        Cette mascarade qui sert à désigner un nouveau chef de bande pour les riches, c'est ça que les dirigeants occidentaux appellent la démocratie !

Trump, un démagogue au service de la finance

Brève
02/12/2016

Trump a choisi comme futur ministre de l’Économie un ancien banquier de Goldman. Candidat "anti système", ça c'était  pendant sa campagne. Et personne ne pouvait sérieusement penser que ce milliardaire était l'ennemi de la finance.

Il n'a guère fallu attendre pour qu'il annonce la couleur !

Loi travail, c'est toujours non !

Brève
02/12/2016

Les décrets de la loi travail paraissent en ce moment.  A la différence de ce qui se passe souvent, cette fois les choses ont été tambour battant pour que ces décrets soient publiés. Suppression de la visite médicale dans les petites entreprises, licenciements facilités… Autant de mesures qui font reculer gravement  les droits des salaries pour le plus grand profit du patronat.

Les travailleurs qui ont manifesté conte cette loi ont toutes les raisons de se remobiliser pour combattre ces mesures scélérates.

Air France : justice de classe

Brève
02/12/2016

Le tribunal de Bobigny  a rendu son verdict dans l’affaire des « chemises arrachées » d’Air France : trois anciens salariés ont été condamnés à 3 à 4 mois de prison avec sursis.

Pour eux, c'est la double peine car ils ont déjà été licenciés par Air-France. Par contre, pour la direction qui supprime des milliers d'emplois, c'est l'impunité totale !

Hollande, un serviteur de la bourgeoisie sur le départ

Brève
02/12/2016

Hollande, en annonçant qu'il ne se présenterait pas à l'élection présidentielle, a essayé de vanter son bilan. Celui-ci est catastrophique pour les travailleurs et les classes populaires : hausse du chômage et de la pauvreté, reculs des droits sociaux...

Cette décision ouvre la voie à Valls et à plusieurs autres candidats dans le panier de crabes qui déborde issu de cette gauche parlementaire qui rêve de coucher à l’Élysée ou, à défaut, à Matignon ou dans un quelconque ministère. Presque tous ont en commun d'avoir gouverné avec Hollande et d'avoir mené ou soutenu sa politique.

Et on devrait confier notre avenir à ces filous qui nous ont détroussés ?

Suppressions d’emplois dans la presse

Brève
01/12/2016

Dans la presse, comme partout, les suppressions d’emplois se multiplient : 38 sur 143 au magazine l’Obs en 2017, 60 dans la rédaction du Parisien… Altice, la multinationale du milliardaire Patrick Drahi, a supprimé 200 postes dans le groupe l’Express et le groupe Lagardère prévoit d’en supprimer 224 dans sa branche presse. Cela s’ajoute aux centaines de postes supprimés dans la presse régionale ces derniers mois.

Cela montre que personne n'est à l'abri de la voracité des magnats de la presse qui, en général, contrôlent aussi d'autres secteurs de l’économie. Il faut souhaiter que cela aidera ceux qui ont la charge d'informer à mieux comprendre les problèmes du monde du travail.

Licenciements en cascade

Brève
01/12/2016

         En ce début de semaine, les annonces de plans de licenciements se succèdent. La Seita annonce la fermeture de son usine de cigarettes à Riom et de son centre de recherches dans le Loiret, ce qui menacerait plus de 300 salariés. Le groupe Airbus veut supprimer 1 357 postes,. Pourtant il se porte bien, avec un carnet de commandes rempli pour les dix prochaines années.

         La raison de ces suppressions d’emplois ? La course au profit des capitalistes !

La force des travailleurs, c'est la grève !

Brève
01/12/2016

         Mardi 29 novembre, plusieurs milliers de salariés aux États-Unis ont manifesté pour réclamer un salaire minimum à 15 dollars de l'heure et des droits syndicaux. Partout dans le pays, des travailleurs de la restauration, du ménage, des aéroports, d'aide à domicile, des chauffeurs de taxi ont défilé et certains ont été embarqués par la police comme à New-York.

         L'élection de Trump n'a visiblement pas démoralisé ces travailleurs. Et cela réconforte !

L’esclavage et ceux qui en profitent

Brève
01/12/2016

Un rapport d’Amnesty International dénonce les conditions de production de l’huile de palme dans les plantations du premier producteur mondial, la multinationale singapourienne Wilmar : des enfants de 8 à 14 ans portant des sacs de 12 à 25 kilos, exposés sans protection à des pesticides dangereux interdits en Europe, le travail forcé généralisé…

Wilmar fournit entre autres Colgate-Palmolive, Kellog’s, Nestlé, Procter & Gamble ou Unilever. Contactées par Amnesty, aucune de ces multinationales ne nie les faits, mais aucune ne propose de mesure pour changer cette situation qui leur est tellement profitable.

Imprimer txt