Communiqués

L’abjection du terrorisme ne justifie pas de faire bloc derrière Hollande, Sarkozy, Le Pen

Communiqué | 
27/07/2016

On ne peut qu'être révulsé par l'attaque barbare dans une église de Saint-Étienne du Rouvray dans la banlieue de Rouen, par l'assassinat d'un homme de 85 ans et les blessures graves infligées à une autre victime. Cette nouvelle attaque, 15 jours après le massacre de Nice, vient alourdir le climat rendu pesant, tant par le terrorisme lui-même, que par la surenchère de toute la classe politique.En prenant pour cible une église, les... Lire la suite >

Un attentat monstrueux

Communiqué | 
15/07/2016

L’horreur a encore frappé cette nuit à Nice. En lançant son camion sur la foule pour écraser femmes, hommes, enfants, le tueur a voulu faire le plus de morts possible. C’est un acte ignoble et nous exprimons notre émotion et toute notre solidarité aux victimes et à leurs proches.Pour l’heure l’attentat n’a pas été revendiqué mais, après les attentats de Bruxelles et du Bataclan et tous ceux qui ont eu lieu... Lire la suite >

Valls dégaine l’article 49.3 pour mieux servir le patronat

Communiqué | 
05/07/2016

Au moment même où des dizaines de milliers de personnes manifestaient dans le pays, le gouvernement a une nouvelle fois décidé d’utiliser l’article 49.3 de la Constitution pour faire adopter la loi travail à l’assemblée.Quel aboutissement lamentable ! Sous la dictée du Medef, le gouvernement a introduit une loi massivement rejetée dans le monde du travail, y compris dans son propre électorat. Douze journées de... Lire la suite >

Face aux menaces gouvernementales, manifestons le 23 juin

Communiqué | 
22/06/2016

Après avoir tenté de forcer les directions syndicales à annuler leur appel à manifester, après avoir proclamé qu’il ne tolèrerait pas la manifestation syndicale appelée le 23 juin à Paris, le gouvernement a dû finir par l’autoriser, bien que sur un parcours réduit.Le président et le Premier ministre refusent de reculer sur le fond et proclament qu’ils maintiendront la loi travail. Mais ils ne peuvent mettre fin à la colère et au... Lire la suite >

Valls utilise les casseurs pour discréditer la contestation sociale

Communiqué | 
15/06/2016

Malgré toutes les pressions gouvernementales relayées avec complaisance dans les médias, la loi travail est rejetée par l’immense majorité de l’opinion ouvrière. Et Valls veut détourner l’attention sur les casseurs, qu’il assimile à tous ceux qui ont manifesté mardi dernier à Paris. C’est une insulte à tous les opposants à la loi travail ! En menant cette campagne, il veut dissimuler le fait que... Lire la suite >

Article 49.3 : répondre à la provocation du gouvernement

Communiqué | 
11/05/2016

   Après avoir essayé de faire pression sur les députés socialistes pour obtenir une majorité et faire passer la loi travail, le Conseil des ministres a autorisé mardi 10 mai Manuel Valls à utiliser l’article 49.3 de la Constitution, pour la quatrième fois, comme il l’avait déjà fait pour la loi Macron.   « Le 49.3 est une brutalité, le 49.3 est un déni de démocratie », avait déclaré un... Lire la suite >

Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière à l’élection présidentielle

Communiqué | 
14/03/2016

Lutte ouvrière, lors de son 45ème congrès qui s’est réuni les 12 et 13 mars, a décidé de présenter Nathalie Arthaud à l’élection présidentielle de 2017. Il faut en effet que le camp des travailleurs se fasse entendre dans cette élection. Certes, aucun scrutin ne peut suffire à changer le sort des classes populaires. Aucune élection ne peut même permettre de résister aux attaques du patronat, comme celles aujourd'hui menées... Lire la suite >

Migrants : les bulldozers en guise de politique

Communiqué | 
23/02/2016

A vingt heures, le gouvernement évacuera la zone sud du camp de Calais. C’est, aux dires du ministre de l’intérieur, « une opération humanitaire ». L’opération est refusée par les personnes qu’elle est censée secourir, elle est réalisée par la contrainte et par les bulldozers et le gouvernement ose parler d’humanitaire !Les conditions du camp de Calais sont évidemment inhumaines et infâmes.... Lire la suite >

Une réforme du Code du travail qui exauce les rêves les plus fous du patronat

Communiqué | 
19/02/2016

Je tiens à dénoncer au nom de Lutte ouvrière le projet révoltant de réforme du Code du travail, écrit sous la dictée du Medef. Ce projet est une nouvelle déclaration de guerre contre le monde du travail.Le gouvernement parle de « flexi-sécurité ». On voit bien la flexibilité ! Journée de 12 heures, semaines pouvant aller jusqu’à 60 heures, heures supplémentaires comptabilisées sur une ou deux années : les 35 heures... Lire la suite >