Jours sombres

Brève
20/03/2017

Le 31 mars est une mauvaise journée pour des centaines de milliers de personnes : la trêve hivernale interdisant à la fois les expulsions locatives et les coupures de gaz et d'électricité prend fin.

L'an dernier, il y a eu 604 000 coupures d'électricité et de gaz. 5 % de plus qu'en 2015 et surtout 25 % de plus pour le gaz. La pauvreté augmente, et les coupures augmentent avec. Tout cela à cause du chômage, des bas salaires et de la précarité. C'est cela qu'il faudrait couper !