Que fait Molière dans cette galère ?

Brève
20/03/2017

La « clause Molière » a été adoptée dans plusieurs régions de France. Il s'agit d'obliger les travailleurs étrangers employés en France à parler français.

Les initiateurs de cette mesure prétendent que c'est une question de sécurité sur les chantiers. Mais si c'était leur problème, ils devraient se soucier des cadences de travail et des économies faites sur les équipements du fait de la politique des patrons.

En réalité, pour les politiciens de droite, il s'agit de s'en prendre aux travailleurs étrangers, dans l'espoir que cela leur rapporte sur le plan électoral. Ce n'est pas à leur honneur.