Bromont-Lamothe (Puy-de-Dôme)

Non aux économies sur les secours !

Brève
20/03/2017

Le tiers des 1 000 habitants de Bromont-Lamothe (63) ont massivement manifesté contre la menace de fermeture qui pèse sur la caserne de pompiers. Le Département envisage de fermer le centre de première intervention et de secours, sous prétexte à la fois qu'il n'y a pas assez de pompiers volontaires et que le nombre des interventions serait trop faible.

Le centre fonctionne en effet uniquement grâce à 7 volontaires, qui assurent des gardes dans la commune de Bromont-Lamothe mais aussi dans celle voisine de Pontgibaud, à 4 km de là. En n'embauchant pas de professionnels et en fermant le centre de Bromont-Lamothe, le Département fait en réalité le choix d'augmenter le délai de réponse des secours, là où les minutes, voire les secondes comptent.

Les habitants de Bromont-Lamothe ont raison de refuser ces économies sur leur sécurité.