photo site national ligne
hebdomadaire ligne
mensuel ligne
audio-LO ligne
U.C.I. ligne
la fête ligne
enveloppe
fin des menus
Sommaire régional
Basse-Normandie
Adresser toute correspondance à Lutte Ouvrière - BP233 - 75865 Paris Cedex 18
Lutte Ouvrière c/o Editions d'Avron, 6 rue Florian, 93500 Pantin - Tel : 01 48 10 86 20 - enveloppe - enveloppe
Sur l'agenda
Revue de presse
Pour mémoire
Retrouvez ici l'agenda des douze derniers mois :
  • Meetings

      • Caen (20/02/2014)
  • Réunions publiques

      • REUNION PUBLIQUE AVEC NATHALIE ARTHAUD (20/02/2014)
      • CAEN - quartier de la Pierre Heuzé (10/03/2014)
      • CAEN - quartier de la Folie Couvrechef (17/03/2014)
      Calvados
      • CAEN-Quartier de la Guérinière (14/03/2014)
      • CAEN - quartier du Chemin Vert (20/03/2014)
drapeau
Brèves locales
 
vendredi 6 décembre 2013
 
 
A deux pas du Mont Saint Michel, entre la Bretagne et la Basse Normandie, une zone est toujours inaccessible aux téléphones portables. Et fin octobre, plusieurs semaines, le téléphone fixe a été, de, plus, en panne. Le Maire d’une petite commune en (...)  >suite

vendredi 6 décembre 2013
 
 
En novembre, les anciens d’Honeywell (Condé sur Noireau, Calvados 14, usine fermée en 2013), et ceux de la fonderie d’Argentan (Orne, 61, fermée en 2003), se sont rassemblés pour faire valoir leurs droits.Retour ligne automatique L’Etat refuse de (...)  >suite

samedi 23 novembre 2013
 
 
Les militants de Lutte Ouvrière expriment leur indignation, après l’annonce de la fermeture du site de Filtrauto à Argentan, et du déplacement à Vire des 52 emplois. Comme la direction ne veut plus payer pour le transport des pièces d’un site à (...)  >suite

samedi 23 novembre 2013
 
 
La société Carrier, qui produit des bus à Alençon, a été placée en redressement judiciaire. Elle a cumulé, selon les syndicats, un déficit de 7 millions d’euros sur les deux dernières années. Près de 250 emplois sont menacés. Le site a été racheté en 2000 (...)  >suite

samedi 2 novembre 2013
 
 
D’après un article de Ouest-France, La Poste demande à des usagers de contrôler leur facteur. Les « clients mystère », destinataire d’une fausse lettre recommandée, ont pour mission de ne pas répondre à la première présentation, et de prévenir si le (...)  >suite

samedi 2 novembre 2013
 
 
La seconde présentation des recommandés par les facteurs diminue le nombre de lettres en bureaux de poste ; ce qui sert déjà à La Poste pour supprimer des emplois dans les bureaux, sans en ajouter à la distribution. A nous de jouer collectif : c’est (...)  >suite
Annuaire régional
Pour nous contacter :
Newsletter
Basse-Normandie
Vous souhaitez recevoir chaque lundi par e-mail l'actualité de Lutte Ouvrière ?
Inscrivez-vous sur la liste de diffusion régionale.