photo site national ligne
hebdomadaire ligne
mensuel ligne
audio-LO ligne
U.C.I. ligne
la fête ligne
enveloppe
fin des menus
Sommaire régional
Lorraine
Adresser toute correspondance à Lutte Ouvrière - BP233 - 75865 Paris Cedex 18
Lutte Ouvrière c/o Editions d'Avron, 6 rue Florian, 93500 Pantin - Tel : 01 48 10 86 20 - enveloppe - enveloppe
Sur l'agenda
Lutte Ouvrière à votre rencontre
Meurthe-et-Moselle
Meuse
Moselle
Revue de presse
Pour mémoire
Retrouvez ici l'agenda des douze derniers mois :
drapeau
Brèves locales
 
vendredi 31 juillet 2015
 
 
Il y a peu, la députée PS de Meurthe-et-Moselle Chaynesse Khirouni se félicitait de l’annonce d’une aide de 34,6 millions d’euros au CHRU de Nancy. Elle y voyait « la juste reconnaissance des efforts consentis ». La CGT de l’hôpital a remis les choses (...)  >suite

mercredi 29 juillet 2015
 
 
En Lorraine, le nombre de chômeurs, toutes catégories confondues, a augmenté de 0,1 % en un mois. Ce qui porte l’augmentation à 6,7 % pour un an. Ceux qui touchent le RSA – les plus pauvres – ont vu leur nombre augmenter de près de 12 % sur la même (...)  >suite

mercredi 29 juillet 2015
 
 
Le groupe Wendel, qui a bâti sa célébrité sur l’acier, est aujourd’hui une société d’investissement. Onze cadres ou ex-cadres du groupe, soupçonnés de fraude fiscale, viennent d’être mis en examen. Parmi eux le baron Seillière, bien connu pour avoir, en (...)  >suite

mardi 28 juillet 2015
 
 
La société SES Nouvelle a décidé de supprimer cinq de ses agences, dont celle de Ay-sur-Moselle, tout simplement pour augmenter ses profits. Elle a déclaré un temps proposer un poste en Indre-et-Loire aux deux assistantes commerciales qui travaillent (...)  >suite

dimanche 26 juillet 2015
 
 
Vendredi soir, une dizaine de salariés des Faïenceries et émaux de Longwy ont distribué des tracts devant le cinéma Utopolis de cette ville. Ils entendaient informer la population des menaces qui pèsent sur leur emploi : 8 postes sur 29 sont menacés. (...)  >suite

samedi 25 juillet 2015
 
 
Jeudi matin (23 juillet), les représentants syndicaux CGT de Smartville ont organisé une opération escargot et distribué des tracts pour dénoncer le projet de Smart de revenir aux 39 heures. La direction, en échange du retour aux 39 heures, propose (...)  >suite
Les blogs locaux
Annuaire régional
Pour nous contacter :
Newsletter
Lorraine
Vous souhaitez recevoir chaque lundi par e-mail l'actualité de Lutte Ouvrière ?
Inscrivez-vous sur la liste de diffusion régionale.