Conforama (Niort, Deux-Sèvres)

Des sales méthodes

Brève
20/03/2017

Une salariée de Conforama de Niort accuse un de ses supérieurs de l'avoir séquestrée pendant vingt minutes. Un rassemblement de protestation a eu lieu devant le magasin.

Ce qui est sûr, c'est que cette travailleuse, qui travaille depuis 10 ans dans ce magasin, a dû exiger un aménagement de poste pour handicap, qui lui a été refusé à deux reprises.

Elle accuse son supérieur d'avoir voulu lui soutirer le carnet où elle consignait des faits relatifs à la dégradation de ses conditions de travail.

Le patronat de la grande distribution s'est illustré dans de nombreuses affaires de ce genre qui exigent que les travailleurs -la plupart étant du temps des travailleuses- doivent se battre pour faire respecter non seulement leurs conditions de travail, mais aussi leur dignité.