Assez de la vie chère et de la « profitation » !

Brève
28/06/2013

En déplacement en Martinique et en Guadeloupe, Ayrault s'est fait interpeller dans la rue à Fort-de-France. La vie sur ces deux îles est nettement plus chère que sur le continent, et le gouvernement vient de supprimer le RSTA, une prime de 100 € obtenue après la grève générale de 2009 pour les petits salaires. À cela s'ajoute le chômage, deux fois plus élevé aux Antilles.

Contre cette « profitation » des importateurs et des distributeurs, aux mains de ces familles békés qui s'enrichissent sur le dos de la population antillaise, il faudrait renouer avec la méthode de 2009 : la grève, et le contrôle direct des prix par la population.