Avec ce Berger, les intérêts de Mittal sont bien gardés

Brève
12/12/2012

Laurent Berger, nouveau secrétaire général de la CFDT, a déclaré au journal Le Parisien que l'accord conclu entre le gouvernement et ArcelorMittal est «acceptable». Les travailleurs de l'usine de Florange, y compris les syndiqués CFDT, dénoncent cet accord comme une trahison. Ceux de l'usine de Basse-Indre font grève contre le transfert d'une partie de la production, qui menace une soixantaine d'emplois dans leur usine, sans compter les sous traitants. Tout cela n'empêche pas ce syndicaliste de soutenir Ayrault qui, lui, s'est aplati devant Mittal.

Avec des amis comme ça, les travailleurs n'ont pas besoin d'ennemis.