Dassault restera protégé par l'immunité parlementaire

Brève
04/07/2013

La demande de levée d'immunité parlementaire visant le sénateur (UMP) Serge Dassault a été rejetée, mercredi 3 juillet, par le bureau du Sénat. Ce qui met, pour le moment, l'ancien maire de la municipalité de Corbeil-Essonnes à l'abri de toute poursuite dans le cadre de l'enquête en cours. Celle-ci concerne une tentative d'assassinat et le système de corruption et d'achat de votes que Dassault est soupçonné d'avoir mis en place pour remporter les élections municipales de 2008 à 2010.

Selon un communiqué du bureau du Sénat, la requête des juges "présentait un défaut de motivation". On pourrait en dire autant de la majorité des sénateurs qui ne sont pas pressés de voir ce grand patron rendre des comptes à la justice...