La politique du bouc-émissaire

Brève
28/06/2013

Lors du sommet à Bruxelles sur l'emploi des jeunes, Hollande a voulu calmer la polémique alimentée par Montebourg et d'autres ministres socialistes contre Barroso, le président de la Commission européenne. Pour faire oublier leurs responsabilités écrasantes dans l'appauvrissement des classes populaires, les uns et les autres font diversion en accusant Barroso d'être trop exigeant. Comme si c'était l'Union européenne qui décidait de dégrader les retraites, et des licenciements en France !

De Barroso à Hollande en passant par Merkel, les dirigeants européens sont unanimes pour faire ce qu'exige le grand patronat des pays de l'Union européenne.

En accusant l'Europe, les notables du PS apportent de l'eau au moulin du Front national.