Le gouvernement grec sort son gros bâton, les travailleurs ne lâchent pas

Brève
25/01/2013

Le gouvernement a pris un ordre de réquisition contre les employés du métro d'Athènes. Ceux-ci, en grève depuis une semaine, refusent la baisse de leurs salaires prévue par le dernier plan d'austérité. Les ministres les menacent donc purement et simplement d'arrestation et de licenciement s'ils ne reprennent pas le travail immédiatement. Mais, pour l'heure, les travailleurs du métro ont affirmé qu'ils ne céderaient pas, tandis que les conducteurs de trains, bus et bateaux se déclarent prêts à se mettre en grève pour les soutenir.

L'épreuve de force avec les travailleurs du métro d'Athènes en est à ses débuts mais, par leur rôle dans la société, par leur nombre, les travailleurs ont les moyens de faire plier leur gouvernement.