Les patrons démolisseurs d’emplois

Brève
05/02/2013

Depuis janvier 2009, les patrons ont fermé plus de mille usines et détruit plus de 120 000 emplois industriels. Ces chiffres expliquent et justifient la colère des travailleurs de PSA, Petroplus, Renault, ArcelorMittal, Goodyear et d'autres.

Ce triste record n'est pas une fatalité. Il est à inscrire au bilan de la dictature d'une minorité d'actionnaires, qui décident de surcharger des travailleurs d'un côté en jetant les autres au chômage. Ce sont ces gens-là qu'il faut mettre hors d'état de nuire.