Nouvelles attaques en vue contre les retraités

Brève
16/01/2013

Depuis mardi dernier, patronat et syndicat ont engagé des négociations sur les retraites complémentaires Agirc (pour les cadres) et Arrco (pour le reste des salariés) pour « diminuer un déficit chiffré à 10 milliards d'euros d'ici cinq ans ». On connaît cette rengaine, qui n'annonce que de nouvelles attaques contre l'ensemble des travailleurs.

Le Medef a rendu publiques ses propositions : gel des pensions dans un premier temps, suivi d'augmentations plus faibles que l'inflation pendant cinq ans ; baisse des pensions de reversion, les veuves ou veufs ne touchant plus que 56 % de la retraite complémentaire de leur conjoint décédé, au lieu de 60 % actuellement ; enfin, un nouveau recul de l'âge de la retraite.

Nous voilà prévenus : contre de nouveaux reculs concernant le régime des retraites, il faudra se battre pour défendre nos droits pour une fin de vie qui ne soit pas sacrifiée.