photo site national ligne
hebdomadaire ligne
mensuel ligne
audio-LO ligne
U.C.I. ligne
la fête ligne
enveloppe
fin des menus
homeAccueil >Notre actualité >Éditoriaux
imprimante
lundi 24 août 2015
En France comme en Grèce, les fausses promesses ne remplaceront pas les vraies luttes
Élu il y a sept mois sur un programme anti-austérité, le premier ministre grec Alexis Tsipras a démissionné pour provoquer de nouvelles élections. Désavoué par une fraction de son parti, Syriza, il veut trouver une nouvelle majorité pour appliquer le programme d’austérité dicté par les dirigeants (...) > suite

lundi 17 août 2015
La crise dans la filière du porc : les dégâts collatéraux de l’économie de marché
« La crise du porc » titrent des journaux en ce début de semaine. Les malheureux animaux destinés à l’abattage n’y sont évidemment pour rien. Les sursauts de colère qui expriment les oppositions d’intérêts entre agriculteurs et capitalistes des industries agroalimentaires ou de la grande distribution (...) > suite

lundi 10 août 2015
La terrible menace des bombes, nucléaires ou pas, et de ceux qui les détiennent
Les images de Hiroshima et de Nagasaki, les deux villes japonaises dévastées par les premières bombes atomiques, ont tourné en boucle sur les chaînes de télévision la semaine dernière. Malgré l’hypocrisie des commentaires, leurs mensonges ne serait-ce que par omission, cette commémoration rappelle au (...) > suite

lundi 3 août 2015
À Calais, les dirigeants européens claquent la porte au nez de leurs victimes
Chaque nuit, à Calais, des centaines de migrants voulant gagner l’Angleterre tentent d’entrer dans les installations du tunnel sous la Manche. Malgré les policiers envoyés sur place, malgré barbelés et grillages, ils reviennent dix fois tenter leur chance et certains en meurent, renversés par un (...) > suite

lundi 27 juillet 2015
Les éleveurs défendent leurs intérêts, les travailleurs doivent défendre les leurs !
En multipliant les barrages et les actions choc devant les supermarchés, les éleveurs ont forcé le gouvernement à intervenir. Ce dernier a débloqué un plan d’urgence de 600 millions et s’est vu obligé de hausser le ton contre les industriels et la grande distribution pour qu’ils revalorisent le prix (...) > suite

lundi 20 juillet 2015
Grèce, Espagne, Portugal, Allemagne, France... une même classe ouvrière
En forçant les Grecs, ou plus précisément le gouvernement que la population s’était choisi au travers d’élections régulières, à s’aplatir devant eux, les dirigeants des grands pays qui dominent l’Union européenne ont voulu donner une leçon, montrer qu’ils étaient les seigneurs et maîtres et que tous ceux (...) > suite

lundi 13 juillet 2015
La loi impitoyable du grand capital
Alors que Tsipras avait capitulé en s’engageant à imposer un nouveau plan d’austérité - celui que les classes populaires avaient refusé en votant non au référendum - les chefs d’État européens ont poursuivi leur infâme chantage. Il ne leur a pas suffi que Tsipras se renie, ils ont voulu sa reddition. (...) > suite

vendredi 10 juillet 2015
Contre les étrangleurs du peuple grec, la guerre continue
Pour satisfaire les créanciers, Tsipras, le premier ministre grec a mis sur la table un nouveau plan d’austérité drastique. Obtiendra-t-il en échange le rééchelonnement de la dette grecque qu’il demande depuis le début ? Les créanciers finiront-ils par faire un petit geste pour permettre au peuple grec (...) > suite

lundi 6 juillet 2015
Une bataille électorale gagnée contre les étrangleurs du peuple grec, mais la guerre continue
En votant non, l’électorat populaire grec a rejeté le énième plan d’austérité que les institutions internationales de la bourgeoisie veulent lui imposer. Malgré le concert de menaces des chefs d’État d’Europe, relayés par les médias à genoux devant le grand capital, malgré les nantis grecs, les classes (...) > suite

lundi 29 juin 2015
Les étrangleurs du peuple grec
Il a suffi que Tsipras annonce la tenue d’un referendum permettant aux Grecs de s’exprimer sur les sacrifices exigés en échange d’argent frais pour que les créanciers considèrent les négociations terminées. « Puisque le gouvernement grec ne veut pas signer, l’Europe ne prêtera plus un euro à la Grèce », (...) > suite


Adresser toute correspondance à Lutte Ouvrière - BP233 - 75865 Paris Cedex 18
Lutte Ouvrière c/o Editions d'Avron, 6 rue Florian, 93500 Pantin - Tel : 01 48 10 86 20 - enveloppe - enveloppe