Règlements de comptes en eaux troubles dans les coulisses du pouvoir italien

La presse italienne a rapporté que le gouvernement Berlusconi aurait réussi à repousser la motion de censure du Parlement en achetant le vote de quelques députés. A priori, ce seraient des députés de droite qui auraient officiellement renoncé à soutenir la motion de défiance de Gianfranco Fini, rival de Berlusconi.

On aurait envie de dire qu'entre les partisans Berlusconi et Fini, « il n'y en a pas un pour racheter l'autre »... mais si justement !

Le gouvernement a fait une loi sur le logement… et le problème demeure

Il y a 3 ans, quand l'association Les Enfants de Don Quichotte s'était mobilisée pour dénoncer la situation catastrophique du logement le gouvernement avait répondu par la loi Dalo ( Droit Au Logement Opposable) qui devait permettre à des familles d'attaquer l'État faute d'une réponse à leur demande de logement dans un délai raisonnable. Mais sur 52 000 familles reconnues prioritaires par l'État selon ses propres critères, seulement 19 000 ont effectivement obtenu un logement.

Le secrétaire d'État au logement, Benoist Apparu a déclaré que l'État ne savait pas « gérer le flux des nouvelles demandes de ménages prioritaires. » Et puis... c'est tout.

Pas gérer ? C'est une façon hypocrite de dire que son gouvernement ne veut pas faire les choix budgétaires pour régler la question. C'est la mobilisation populaire qui pourrait les contraindre à réquisitionner les logements vides pour les situations urgentes et à lancer un programme de construction correspondant aux nécessités, c'est-à-dire d'au moins 1 million de logements.

Le chômage des jeunes explose

Dans les quartiers populaires, le chômage des jeunes prend des proportions de plus en plus importantes : 37% des jeunes femmes et 43% des jeunes hommes sont chômeurs. La crise n'a fait qu'aggraver les choses.

Et pourtant les besoins existent, ne serait-ce que dans les services publics, qui permettraient d'utiliser tous ces bras et ces cerveaux disponibles au service de la collectivité. C'est ça, entre autres l'aberration de ce système économique.

La Côte d’Ivoire au bord de la guerre civile, la France responsable

Alors qu'en Côte-d'Ivoire, la rivalité entre les deux cliques qui se disputent le pouvoir risque à tout moment de se transformer en guerre civile, Michèle Alliot-Marie, ministre des Affaires étrangères, a déclaré qu'il fallait « éviter toute violence » et a appelé « à la retenue de part et d'autre ».

Il y a quatre ans, l'armée française tirait sur la foule à Abidjan. Après avoir été la puissance colonisatrice, la France est devenue la puissance « de tutelle » de la Côte d'Ivoire. Dans ce pays, comme dans ceux alentours, les rivalités politiques et économiques entre grandes puissances, en premier lieu la France et l'Angleterre, ont contribué à attiser des guerres civiles dévastatrices. Voilà l'origine de la violence en Côte d'Ivoire.

Gaz et électricité, les usagers grondent

Le nombre de réclamations contre les opérateurs de gaz et d'électricité parle de lui-même. En 2007, quand EDF-GDF était encore une entreprise publique, et liée, elle recevait 30 000 à 40 000 réclamations par an. Cette année, les opérateurs en ont reçu... 350 000. 350 000 mécontents, au moins ! Car il y a aussi sûrement beaucoup de mécontents qui n'envoient pas de lettre de réclamation.

Ceux qui sont contents, ce sont ceux pour qui la privatisation a été faite : les actionnaires de Suez, Poweo, etc.

Accident de car scolaire : la faute de l'État

Un car scolaire a été percuté par un train régional, près d'Auxerre. Il y a 18 blessés dont un grave. Selon la presse, ce serait un chahut dans le car qui serait à l'origine de l'accident.

Non. Ce qui a amené à cette situation dramatique, c'est qu'il existe encore en France des passages à niveau dont on sait qu'ils sont extrêmement dangereux. Mais l'État, qui décide en dernière instance du budget de la SNCF, ne s'inquiète pas d'améliorer la situation.

Les économies dans les budgets des services publics, c'est cela aussi.

Grèce, journée d'action contre le plan d'austérité du gouvernement

Les députés grecs ont voté plusieurs nouvelles mesures anti-ouvrières, dont une réduction des salaires dans les entreprises publiques de transport.

Les travailleurs des transports publics, aériens et maritimes sont appelés à la grève ce mercredi. À Athènes, les conducteurs de bus se sont mis en grève dès ce mardi et ont manifesté en dénonçant « les voleurs » du gouvernement.

Une gauche au pouvoir qui s'attaque aux travailleurs pour leur faire payer la crise. Ça donne une idée de ce que font des socialistes quand ils dirigent un gouvernement.

"Le choc total et l'horreur"

Au moins 27 immigrants pour l'Australie sont morts noyés parce que leur embarcation de fortune est venue s'échouer sur les côtes d'une petite île australienne. Des témoins ont vu impuissants les gens se débattre dans une mer déchaînée par la tempête. « Nous avons vu les gens se noyer [...]. Malheureusement, ils ont été rejetés contre les rochers », « c'est le choc total et l'horreur », a dit un témoin.

Des milliers de demandeurs d'asile en provenance d'Irak, d'Afghanistan et du Sri Lanka tentent leur chance vers l'Australie au départ de l'Indonésie, située à quelque 300 km d'îles australiennes.

Des pauvres de partout sur la planète risquent leur vie pour tenter d'échapper à la misère et aux guerres. Voilà un aspect de la barbarie moderne quasi quotidienne. C'est révoltant.