Train de Port-Bou : la SNCF a trouvé

On se rappelle du fameux train qui a mis plus de 24 h à rallier Strasbourg à Port-Bou. La SNCF a mis le temps, mais elle a enfin trouvé la cause de ce dysfonctionnement : c'est la grève ! Une grève qui a eu lieu pendant la période des fêtes à Dijon et qui, selon le patron de la SNCF Pépy, aurait contribué à désorganiser le trafic !

Le même Pépy n'a en revanche pas dit un mot sur la véritable cause du problème, les dizaines de milliers de suppressions de postes.

Le mensonge patronal, c'est un métier.

Quel héritage ?

Samedi dernier, 450 socialistes se sont retrouvés devant la tombe de François Mitterrand, le seul socialiste qui a réussi à être élu président sous la Ve république. Ce cinéma prend place dans la bataille qui fait rage entre socialistes concurrents pour être le candidat du PS à la présidentielle.

Certes, ils voudraient bien revenir au pouvoir. Et ils sont prêts pour cela à rendre hommage à un politicien qui est passé de Vichy au PS, qui a fait guillotiner des militants communistes pendant la guerre d'Algérie car il était contre l'indépendance.

Quant au bilan de la présidence Mitterrand, avec en particulier le blocage des salaires et les licenciements massifs pour que les entreprises renouent avec les profits, ils ne vont certainement pas en parler... parce qu'ils sont prêts à recommencer.

De nouvelles frontières au Soudan, un progrès pour qui ?

L'Afrique pourrait compter un nouveau pays, le Sud Soudan, si tel est le résultat du référendum sur le sujet et si ce dernier était respecté. Les frontières actuelles du continent africain sont le résultat des découpages des anciennes puissances coloniales et le Soudan n'y échappe pas. Mais ces nouvelles frontières ne seraient pas meilleures. Elles sont tout autant dues à l'influence des grandes puissances rivales intéressées par le contrôle de la zone du Sud chargée de pétrole.

Des médicaments pour soigner avant tout les profits

Après avoir nié avec cynisme et aplomb les dangers causés par le médicament Médiator, le laboratoire Servier semble prêt à reconnaitre en partie sa responsabilité. En fait, il se sent acculé par les plaintes en cours et préfère visiblement chercher des accords à l'amiable que de devoir rendre des comptes à la justice.

En attendant ce médicament a peut-être causé la mort de centaines de personnes. Il a coûté 400 millions d'euros à la Sécurité sociale, ce qui a permis à Jean Servier de se retrouver dans les premières fortunes de France.

La seule morale du capitalisme

L'affaire du Médiator, suivie par d'autres, met un peu de lumière autour du fonctionnement de la santé en France. On apprend ainsi que les experts censés surveiller les médicaments sont souvent eux-mêmes payés par les trusts ou liés à eux. Leur indépendance est donc très relative.

On apprend surtout que les trusts pharmaceutiques, comme toutes les entreprises capitalistes, sont prêtes à tout pour leurs profits, y compris à mentir, corrompre et prendre la responsabilité de morts.

Non à l’Europe des murs et des barbelés

Le gouvernement grec vient d'annoncer la construction d'un mur de 3 mètres de haut sur une portion de sa frontière avec la Turquie. La commission européenne a hypocritement émis des « réserves ». Mais, depuis des années, tous les dirigeants européens s'entendent pour renforcer ce qu'ils appellent la « protection de l'espace Schengen ». Concrètement, à l'est de l'Europe, des barbelés et autres lignes électrifiées ont été dressés, même quand ils coupent à travers la chair de peuples. Au sud, des patrouilles traquent les immigrants autour du détroit de Gibraltar ou de l'île de Lampedusa, au large de la Sicile, et des clôtures électrifiées ceinturent les enclaves espagnoles au Maroc de Ceuta et Melila.

Le mur que veut construire l'État grec est bien à l'image de cette Union européenne que les gouvernements ont érigée en forteresse refoulant violemment les pauvres qui tentent de venir en Europe.

BP et ses sous-traitants : l’irresponsabilité érigée en système

D'après la commission présidentielle sur la marée noire, mise en place par Barack Obama à la suite de l'explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon en avril 2010, les responsabilités de BP et de ses sous-traitants ainsi que celle de l'agence fédérale gérant l'exploitation pétrolière sont écrasantes. Le rapport dénonce clairement l'irresponsabilité de BP et notamment celle de Halliburton, géant des services pétroliers. Le résultat fut 11 morts et 780 millions de litres de pétrole déversés pendant trois mois provoquant l'une des pires marées noires de l'histoire. Tout cela pour faire le plus de profit possible.

Tant que les capitalistes et leur personnel politique resteront aux commandes, ni la population ni la planète ne seront à l'abri d'une nouvelle catastrophe.

Révoltes contre la vie chère en Algérie

Après la Tunisie, c'est maintenant en Algérie que les jeunes manifestent contre les problèmes catastrophiques du logement, le chômage endémique et la cherté de la vie. La récente et spectaculaire hausse des prix des produits de première nécessité comme l'huile ou le sucre ont provoqué la colère et ranimé la flamme de la contestation. Plusieurs quartiers d'Alger, d'Oran et d'autres villes se sont embrasés.

Alors que l'État a annoncé disposer, grâce aux revenus du pétrole, de réserves financières se montant à 155 milliards de dollars, celles-ci ne profitent qu'à une toute petite minorité de privilégiés.

Face à tous ceux qui ont fait fortune en s'enrichissant sur le dos des classes populaires, face à la dictature, à la corruption et à la gabegie, les masses algériennes ont toutes les raisons de se révolter !