Les banques au service de la bourgeoisie, et vice versa

La Banque centrale américaine, la FED, vient de donner le détail des 21 000 transactions qui ont permis à des centaines de banques et d'entreprises américaines et étrangères (dont françaises : BNP Paribas, Dexia) de bénéficier auprès de l'État de prêts, pour un total de 3 300 milliards de dollars et dont les taux d'intérêts en font en fait de véritables cadeaux.

En même temps, des centaines de milliers d'Américains se font expulser de leur logement par ces mêmes banques et des centaines de milliers ont été licenciés. Mais pour eux, pas de plan de sauvetage.

Un procès sans coupable

Alors que personne ne met en doute la responsabilité de l'incinérateur de Gilly-sur-Isère dans le nombre de cancers des habitants proche de l'usine, le procès n'a abouti à rien, le lien de causalité directe « n'ayant pu être établi » !

Le procès a montré comment la recherche du moindre coût de traitement des déchets par le syndicat intercommunal de gestion des déchets puis par Novergie (une filiale de Suez) a conduit à cette catastrophe sanitaire. La fermeture du site et de 43 autres constitue un aveu tardif des responsabilités et des sociétés privés et des pouvoirs publics.

Rapides… pour servir leur camp

Des travailleurs embauchés en CDD dans la Fonction publique attendent de plus en plus souvent des mois avant de percevoir le paiement de leurs indemnités de chômage, à la fin de leur contrat.

Le retard serait dû à l'État dont les circuits administratifs sont saturés, ... faute du personnel qu'il a viré !

Le ministre dit que la situation est inadmissible, mais comme cela fait des mois que cela dure, c'est qu'en fait, il n'en a rien à faire. Par contre, quand il s'agit de financer banquiers et industriels, cela va beaucoup plus vite.

Royal se rêve présidente

Ségolène Royal a annoncé sa candidature pour les primaires socialistes. La course à l'Élysée commence donc - si elle a jamais cessé - au PS. Mais toujours pas de programme à l'horizon. De toute façon nous n'avons pas oublié comment la même Royal avait expliqué, après la campagne de 2007, que sa promesse d'augmenter le SMIC - si elle était élue -, était bidon, qu'elle n'y croyait pas elle-même.

C'est dans la rue que ça se passe !

Les rapports secrets de la diplomatie américaine dévoilés par Wikileaks rapportent que personne dans l'entourage de Sarkozy n'ose le contester ou avoir un avis contraire.

Les diplomates américains devraient sortir de temps en temps de l'ambassade. Ils auraient alors vu 3 millions de travailleurs qui n'ont pas craint d'exprimer haut et fort leurs désaccords et leur colère contre Sarkozy.

La diplomatie secrète dans la lumière

Les révélations de Wikileaks nous apprennent qu'en 2006, Sarkozy aurait envisagé une intervention française en Irak. Ce type de révélation montre à quel point les décisions importantes sont prises dans le secret des chancelleries, bien loin des intérêts des populations.

L'armée française n'est pas allée en Irak, mais elle est présente en Afghanistan. Et là-bas elle tue et opprime des civils.

Contre l’augmentation des droits d’inscription dans les facultés

Le mouvement des étudiants anglais contre l'augmentation particulièrement violente des droits d'inscription dans les universités se poursuit malgré les affrontements avec la police. Le combat de ses jeunes qui cherchent à acquérir une formation, malgré la barrière supplémentaire que l'on veut leur imposer, est plus que justifié.

En écho de la Suisse

Après le vote, en Suisse, du retrait automatique du droit de séjour à tout étranger ayant commis un crime ou ayant perçu abusivement des prestations sociales, un collectif créé par l'actuel secrétaire d'État aux transports vient de réclamer qu'en France aussi, la double peine soit rétablie. La chasse aux voix sur les terres du FN continue de plus belle au sein de l'UMP. Et ces prises de position montrent à quel point la frontière entre l'UMP et le FN est poreuse.