Intervention en Libye : le coût et les profits

Le ministère de la Défense estimerait le coût provisoire de l'opération militaire en Libye à environ 200 millions d'euros. Une bonne affaire pour les Dassault et les autres marchands d'armes. Et Total, Alcatel, Veolia et de nombreuses autres entreprises sont déjà sur les rangs pour pouvoir tirer les marrons du feu quand on en sera à la « reconstruction » de tout ce qui a été bombardé en Libye et à la remise en route de l'exploitation pétrolière...

La guerre, pour ces gens-là, c'est d'abord une histoire de gros sous...

Taxer les riches ? Oui mais vraiment !

Seize dirigeants de grandes entreprises ont signé un appel au titre alléchant - « Taxez-nous » - dans lequel ils proposent l'instauration d'une contribution exceptionnelle, « calculée dans des proportions raisonnables » précisent-ils. Cet « effort » doit, d'après ces privilégiés, « s'inscrire dans un effort plus global de réforme, tant sur les dépenses que sur les recettes ».

Autrement dit : on veut bien faire un geste symbolique si ça peut aider à mieux faire accepter la politique d'austérité à la grande masse des travailleurs et de la population.

« Faire payer les riches » ? Non, aider le gouvernement à faire payer la population !

Taxer les riches et leur enlever la direction de l’économie !

Tous ces PDG qui affirment vouloir payer plus d'impôts ont fait leurs profits en exploitant les travailleurs, en détruisant et en précarisant les emplois. Le PDG de Citroën, signataire de l'appel, pour ne citer que lui, s'apprête à licencier des milliers d'ouvriers en fermant notamment le site d'Aulnay.

Alors, ces PDG et les actionnaires qu'ils servent et enrichissent, il faudra en effet les faire payer. Mais il faudra surtout leur enlever la direction de l'économie qu'ils entraînent dans le gouffre en plongeant des millions de travailleurs dans le chômage et la misère !

Ségolène Royal : garde à vous !

Dans son livre à paraître ces jours-ci, Ségolène Royal développe « son » idée d'encadrement militaire pour les jeunes délinquants - reprise depuis par le député UMP Éric Ciotti - et conclut sur un vibrant appel patriotique, que ne renierait pas une Marine Le Pen : « Ne vous sentez pas exclus par notre drapeau à trois couleurs, soyez-en fiers, et soyez-en dignes ! »

Rompez !

Record d’heures supplémentaires au printemps dernier

Alors que le chômage est toujours au plus haut et qu'il est toujours plus difficile de trouver un véritable emploi, un rapport officiel révèle qu'au printemps dernier 186 millions d'heures supplémentaires ont été déclarées aux Urssaf entre avril et juin. C'est-à-dire 2 millions de plus que le plafond atteint juste avant la crise. Cela correspondrait à plus de 430 000 emplois.

Travailler comme un esclave quand on a un emploi, et crever de misère au chômage sinon, voilà comment le patronat fait payer la crise aux salariés. Alors, il faut prendre sur les profits pour faire l'inverse : répartir le travail entre tous sans diminuer les salaires.

Ils font semblant de vouloir faire payer les riches

Dans une interview au journal Les Échos, Copé s'est déclaré favorable à une taxation exceptionnelle des plus hauts revenus tout en précisant que, selon lui, cela ne résoudrait rien car cela ne rapporterait que « quelques centaines de millions » alors que pour « désendetter la France », il faudrait trouver des dizaines de milliards... Cela montre à quel point les riches n'ont rien à craindre d'une « taxation » à la sauce Copé qui écornerait à peine leurs fortunes.

Quand les travailleurs se mobiliseront pour faire vraiment payer les riches, ils sauront trouver des milliards dans les coffres-forts des banques et de toutes les grandes entreprises capitalistes. Et pas pour payer des dettes qui ont été faites pour sauver les profits de ces capitalistes, mais pour maintenir et développer les emplois et les salaires !

Libye, un dictateur sanguinaire chancelle, par qui sera-t-il remplacé ?

En entrant dans la capitale, Tripoli, les rebelles libyens semblent avoir obtenu une victoire militaire décisive contre le pouvoir du dictateur Kadhafi, grâce à l'aide des grandes puissances. Rappelons que Kadhafi, il y a quelques mois encore, était un allié des Obama et Sarkozy qui osent se présenter aujourd'hui cyniquement comme des « champions de la liberté des peuples».

Alors il est certain que le pouvoir que ces grandes puissances contribueront à mettre en place ne représentera en rien les intérêts des masses pauvres de Lybie. Et il est à souhaiter que celles-ci ne se laisseront pas duper et sauront faire entendre leur voix.

Fin de l’internet illimité ?

D'après un document confidentiel de la Fédération française des télécoms (FFT) rendu public par un site internet, les opérateurs envisageraient d'en finir avec l'internet illimité : selon eux, une minorité de gros consommateurs - les « Net-goinfres » - encombreraient les réseaux et cela justifierait de les faire payer plus que les autres. Plusieurs opérateurs ont démenti, tout en reconnaissant réfléchir à une « différenciation des offres »...

La justification technique de la « saturation des réseaux » a été dénoncée par les associations de consommateurs comme mensongère : à l'origine d'une éventuelle augmentation, il y a seulement la volonté des France Telecom, Bouygues et SFR de se goinfrer de profit !