Bangladesh : morts pour le profit

Samedi 24 novembre, plus de 110 travailleurs ont péri dans l'incendie d'une usine textile à Dacca, la capitale du Bangladesh.

Le Bangladesh compte 4 000 usines textiles produisant pour l'exportation vers les États-Unis et l'Union Européenne - de véritables bagnes ouvriers où le respect de l'hygiène et de la sécurité est inexistant.

Mais qu'importe si des ouvriers y laissent leur peau, du moment que les vêtements qu'ils ont produit pour 3 € par jour à destination des grandes firmes des pays dits développés rapportent des bénéfices.

Florange : les ouvriers n'ont rien à attendre de Montebourg

Arnaud Montebourg, qui laisse le trust français Peugeot fermer son usine d'Aulnay, n'est pas avare de rodomontades contre le groupe anglo-indien Mittal qui supprime les hauts-fourneaux de Florange. Il vient de déclarer au journal Les Échos : "Nous ne voulons plus de Mittal en France" car, ajoute-t-il, "il n'a pas respecté la France", en plaçant la question sur le terrain patriotique. Le sort des ouvriers sidérurgistes n'est pas sa préoccupation.

Montebourg évoque plus ou moins l'idée de nationaliser ArcelorMittal. Mais ajoute qu'il s'agirait d'une mesure transitoire ; que cela se ferait avec un "partenaire industriel", c'est-à-dire au profit d'un autre groupe capitaliste ; et que cela se ferait contre indemnité, c'est-à-dire en donnant de l'argent à Mittal en échange de hauts-fourneaux dont il ne veut même plus et qu'il n'avait pas payés bien cher. Si l'opération se réalisait, ce serait tout bénéf pour Mittal, qui, parions-le, ne dirait même pas merci.

Catalogne : un pas vers l'indépendance ?

Dimanche, les élections en Catalogne ont donné la majorité aux partis indépendantistes, de droite comme de gauche. Les politiciens de tous bords qui brandissent l'étendard du nationalisme et du particularisme veulent faire croire aux travailleurs victimes de la crise que le chômage et les sacrifices qu'on leur impose au nom de la dette seraient la faute des travailleurs du reste de l'Espagne, qui mangeraient "le pain des catalans". Refrain qu'on entend ailleurs !

Mais la perspective de plus d'autonomie n'intéresse que les politiciens locaux avides de pouvoir et une partie de la bourgeoisie catalane qui veut être servie en priorité par son propre État. Pour les travailleurs en Catalogne par contre, c'est un leurre.

Système économique sans cœur

Aujourd'hui, les Restos du Cœur recommencent leur distribution alimentaire d'hiver. L'an dernier, 870 000 personnes y ont eu recours, mais en comptant leur famille ce sont des millions de gens qui en dépendent ; et 115 millions de repas ont été distribués, soit 26 % de plus que quatre ans auparavant et 13 fois plus que lors de la création des Restos, il y a 27 ans. L'affluence n'a cessé d'y augmenter car la misère s'étend.

Mais pas pour tout le monde. Les riches, eux, le sont un peu plus que l'an passé, et on peut les rencontrer au Fouquet's et autres restos haut de gamme.

Ton univers impitoyaaaaaable

Juppé-le-médiateur, sitôt arrivé, est reparti car Copé-la-ventouse s'accroche à son siège. Tandis que Fillon-le-maudit le menace des foudres de la Justice, et que Sarkozy-le-revenant s'agite en coulisse.

Ce week-end, Larry Hagman, l'acteur qui jouait JR dans la série Dallas, est mort de vieillesse. Dans le remake français produit par l'UMP, ce sont les spectateurs qui meurent... d'ennui.

Des chefs d'État européens en conflit... Mais tous unis contre les travailleurs !

Lors de l'actuel sommet des chefs d'État européens, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a fait une proposition qui n'a soulevé aucun débat entre les participants : faire travailler les fonctionnaires européens 40 heures par semaine au lieu de 37,5 heures, sans augmentation de salaire. D'autres attaques contre ces salariés, qu'il n'a pas mentionnées, sont en préparation, concernant notamment leur régime de retraite.

Si les dirigeants de l'Union européenne s'affrontent, dans la répartition du budget européen, pour défendre les avantages de leurs capitalistes nationaux, ils sont par contre unanimes pour faire la guerre aux travailleurs.

Location de yachts : TVA à 0 %

Il est un domaine où le gouvernement français a su résister aux directives européennes. La commission européenne vient en effet de lancer un ultimatum à la France pour qu'elle envisage de taxer la location de yachts de luxe car, depuis des années, cette activité y est tout simplement exemptée de TVA.

La TVA à 19,6 % ce n'est bon que pour le petit peuple, les milliardaires navigateurs français y échappent.

Pôle emploi reclasse les chômeurs

Pôle emploi s'apprête à mettre en place, à partir du 1er janvier 2013, un nouveau système de traitement des chômeurs qui les classera en trois catégories. Selon sa catégorie, un chômeur pourra bénéficier d'un "suivi renforcé", "guidé" ou "simple".

Façon de reconnaître qu'un employé de Pôle emploi ne peut s'occuper correctement des dossiers de plusieurs centaines de chômeurs, comme c'est souvent le cas. Et, plutôt que d'embaucher le personnel nécessaire, Pôle emploi officialise administrativement ce qui se pratique déjà au détriment de la majorité des chômeurs.