Météo capitaliste

Dette grecque « hors de contrôle », récession américaine, plan d'austérité italien qui prend du retard, banquiers qui ne se font plus confiance entre eux, tout cela expliquerait la nouvelle dégringolade des cours de la Bourse ces derniers jours.

Mais la Bourse n'est qu'un casino géant où les capitalistes parient sur des éventuels profits financiers. Cela n'a rien à voir avec les besoins réels de la population : besoin de logements, de professeurs, de transports en commun, d'écoles, besoin de travail pour tous et de revenus qui permettent de vivre et de faire vivre sa famille normalement.

Chaque jour les rubriques boursières illustrent l'inefficacité de ce système, mais surtout sa malfaisance.

Servier : menteurs et criminels

De nouveaux documents publiés par la presse ce mardi matin prouvent , une nouvelle fois, que le laboratoire Servier a menti pendant près de 40 ans sur son tristement fameux Médiator. Dès 1973, ce laboratoire avait truqué les études de mise sur le marché du médicament.

Voilà ce que permet le secret commercial !

C'est l'organisation sociale qui est en cause

750 000 Somaliens de plus, sur les 12 millions qui souffrent de la famine dans ce pays, risquent la mort dans les quatre mois à venir si rien n'est fait. Moins d'un milliard de dollars suffiraient pourtant pour éviter ce drame.

Mais les gouvernements des pays riches n'aident que les banquiers, pas les affamés.

Il vaut mieux être riche et puissant, que pauvre et immigrée !

Un homme blanc, riche, ex-directeur d'un organisme financier international, le FMI, dont le rôle consiste à étrangler les peuples, vient de dépenser des millions pour faire basculer la justice de son côté.

Une femme noire, employée dans un hôtel, immigrée aux Etats-unis a été, elle, déboutée de sa plainte pour viol sous prétexte qu'elle aurait menti, dans le passé... ce qui a suffi à mettre sa parole en doute. Quant à DSK, puisqu'il s'agit de lui, on l'a cru sur parole.

Et la presse ne nous raconte pas comment la vie de la femme de ménage a été bouleversée, mais nous décrit dans tous les détails comment l'homme riche est rentré chez lui, dans son appartement de la place des Vosges, à Paris, un des quartiers les plus huppés de la capitale.

Ce n'est pas une fable de La Fontaine du XXIe siècle, c'est le feuilleton que toutes les télés nous ont servi en boucle tout ce week-end.

Comment faire croire qu'on taxe les riches, sans les égratigner !

Après avoir évoqué l'idée de taxer les parcs d'attractions... et vite reculé, le gouvernement parle de taxer davantage les hôtels de luxe. Mais des voix se sont élèvées pour défendre la « compétitivité » de ce secteur.

Donc, la TVA à 19,6 % pour les palaces, ce n'est pas encore fait. Mais de toute façon, il s'agit d'annonces (comme celle sur la « contribution des plus riches »), qui permettent au gouvernement de faire croire qu'il ne s'en prend pas qu'aux pauvres, mais qu'il s'attaque aussi aux plus riches.

Dans ce registre le gouvernement pourrait essayer la taxation des couvertures pour caniches de luxe ou l'augmentation du prix du caviar bio.

« Selon que vous serez puissant ou misérable… »

Le procès de Chirac se tiendra donc sans le principal concerné. L'ancien président a en effet été reconnu par les autorités médicales souffrant d'une affection neurologique le rendant incapable d'assister à son propre procès.

C'est possible. Mais ce qui est certain en revanche, c'est que le système judiciaire de ce pays permet aux puissants d'échapper à la justice pendant vingt ans, sans même le risque d'être condamné pour pratique illégale.

La « comparution immédiate », c'est pour les petits délinquants ou supposés tels, ceux qui n'ont pas les moyens ou les relations leur permettant de jouer la montre.

Marleix, un vrai crétin national

Un obscur député UMP, Alain Marleix, s'est fait un peu de pub ce week-end, en se permettant d'appeler le porte-parole d'Europe Écologie Les Verts, Jean-Vincent Placé, « notre coréen national ». Apparemment, Placé - qui a été adopté en France à l'âge de deux ans - a des traits un peu trop asiatiques pour correspondre aux critères de Marleix en matière de « vrais Français ».

C'est peut-être un concours parmi les députés UMP : à celui qui tient les propos xénophobes les plus imbéciles. Et il y a du monde sur les rangs pour le premier prix d'un tel concours !

La morale à l'école et dans la société

Des cours de morale, à l'école, ce n'est pas nouveau, et ça vient de ressortir. Ce serait - nous dit-on - pour former des hommes et des femmes qui respectent les règles de la « morale »... dans une société profondement injuste, inégalitaire. On veut enseigner aux jeunes bambins que ce n'est pas beau de mentir ou de voler, alors qu'il serait normal de spéculer, d'exploiter, c'est-à-dire de faire des profits en exploitant le travail de son prochain.

La vraie morale, c'est de dénoncer les injustices et cette société , et de lutter pour leur abolition.