Loi sur l’immigration : démagogique et xénophobe

L'Assemblée nationale vient de commencer l'examen du nouveau projet de loi du gouvernement sur l'immigration. Les textes se succèdent - celui-ci est le cinquième en sept ans ! - durcissant toujours davantage les conditions d'accueil et de séjour des étrangers. Parmi les nouvelles dispositions : allongement de la durée de rétention à 45 jours, suspicion contre tous les couples dont l'un des conjoints est un étranger avec la définition d'un « mariage gris », extension de la déchéance de nationalité pour les Français naturalisés depuis moins de dix ans...

Pour les Sarkozy, Besson et Hortefeux, toutes ces mesures ne visent qu'à une chose : essayer de conserver l'électorat d'extrême-droite. Et pour ça, ils sont prêts à se livrer à une surenchère honteuse sur le terrain de la démagogie sécuritaire et xénophobe.

L’aide médicale pour les étrangers remise en cause

Le député UMP Thierry Mariani, rapporteur du projet de loi sur l'immigration, a proposé un amendement visant à restreindre l'accession à l'aide médicale pour les étrangers. « La France ne peut pas accueillir tous les malades du monde » a déclaré ce démagogue que les mensonges les plus crasseux ne rebutent pas : en réalité, d'après certaines associations humanitaires, parmi les étrangers présents en France, très peu (à peine 1%) sont venus dans l'intention de se faire soigner.

Dur et inhumain, le député Mariani. Mais non, pas toujours ! C'est lui qui, peu de temps auparavant, a proposé d'exonérer de poursuite les patrons qui emploieraient des étrangers en situation illégale. Vous voyez bien qu'il sait être compréhensif !

Le bénévolat : une pratique courante dans une société pourrie par le fric...

Selon une étude menée par l'association France Bénévolat, 18 millions de personnes, soit plus d'un tiers des Français, participeraient d'une manière ou d'une autre à des activités bénévoles, gratuitement, de façon désintéressée.

Comme quoi, la recherche permanent du profit, l'individualisme, toutes ces valeurs qui constituent le fondement du système capitaliste, ne sont vraiment pas les seuls moteurs de l'humanité...

Les prix de l’immobilier à Paris explosent

En un an, le prix moyen du mètre carré à Paris a augmenté de 9,8%. Il atteint près de 7 000 euros voire plus de 9 000 euros dans certains arrondissements. Crise ou pas, la spéculation continue. Conséquence : des centaines de milliers de personnes ne trouvent pas à se loger.

Mais si l'État construisait des logements en nombre suffisant, il pourrait mettre fin à cette situation scandaleuse !

Solidarité avec la population de Gaza

Des pacifistes juifs israéliens, européens et américains ont pris la mer en direction de Gaza sur un bateau chargé de matériel, de médicaments et de jouets. En tentant de forcer symboliquement le blocus imposé par l'État d'Israël à ce territoire palestinien, ces militants tiennent à faire savoir que "la politique israélienne n'est pas soutenue par tous les Juifs dans le monde".

Ils sont minoritaires aujourd'hui mais ils ont bien raison de chercher à faire entendre une autre voix que celle du gouvernement Netanyahou et des colons racistes devant lesquels le gouvernement israélien s'incline en ce moment.

Le Parisien bientôt racheté par Dassault

Dassault semble être le mieux placé pour acheter le groupe de presse Amaury, propriétaire du journal Aujourd'hui et du Parisien. Dassault , principal actionnaire du Figaro, pourrait donc se retrouver à contrôler une grande partie des moyens d'information de ce pays, rejoignant le club des Bouygues (propriétaire de TF1), Rothschild (actionnaire principal de Libération) et Lagardère (propriétaire de magazines, de journaux, de la radio Europe 1...)

Et bien sûr, on va nous expliquer que tous ces capitalistes dépensent des millions d'une façon désintéressée, juste pour garantir la liberté de la presse...

France Telécom : du service public à la course au profit

France Télécom vient de racheter 40 % du capital d'une société de télécom marocaine, et a déboursé pour cela 640 millions d'euros. Le PDG de France Télécom a par ailleurs annoncé que son objectif est de doubler le chiffre d'affaires d'ici 5 ans dans la zone Afrique et Moyen Orient.

Depuis la privatisation de France Télécom, les prix pour les clients n'ont pas baissé. Par contre, la course aux profits va bon train. La privatisation, ce fut une très bonne affaire pour les actionnaires, pas pour les consommateurs ni les salariés de l'entreprise.

Retraites : la compassion limitée de la Halde

Les retraites des femmes sont déjà en moyenne nettement inférieures à celles des hommes, car les femmes sont nombreuses à toucher une retraite amputée pour n'avoir pas validé une carrière complète. Évidemment, les projets du gouvernement sur les retraites ne feraient qu'aggraver cela.

Au point que même des voix officielles se sont fait entendre pour, par exemple, proposer d'aménager le cas des femmes ayant élevé un enfant. Et la Halde, Haute autorité de lutte contre les discriminations, préconise le maintien de l'âge de départ en retraite à taux plein à 65 ans pour les personnes ayant pris un congé parental.

Évidemment, il faut s'opposer à la dégradation des retraites des femmes... comme à la dégradation de celles de tous les salariés. Car il n'y a aucune raison de ne pas prendre sur les profits patronaux pour payer des retraites décentes pour tous.