La société capitaliste mise à nue

Le secours catholique, qui est loin d'être gauchiste, a fait ses comptes pour 2009 : il a aidé 1,48 million de personnes, soit 80 000 de plus qu'en 2008.

Au sommet de l'État, on brode sur l'air de la reprise économique. Pendant que la réalité de la crise touche un nombre toujours croissant de travailleurs.

Précarité d’État

En Corrèze, La Poste vient d'être condamnée par le tribunal des prud'hommes pour avoir employé pendant 22 années un facteur uniquement en CDD. Elle doit verser plus de 36 000 € à ce salarié de 45 ans. Et ce n'est pas le premier cas de la sorte.

Non seulement l'État défend les patrons, mais en plus il se comporte lui-même comme un patron-escroc.

« L’impôt saigne le malheureux… »

Le prix des cigarettes vient d'augmenter de 6 %. Cette hausse a été demandée par l'industrie du tabac, qui va en retirer des bénéfices accrus. Alors que les spécialistes de la lutte anti-tabac savent pertinemment que cette hausse ne freinera pas du tout la consommation.

Quant à l'État, dont les sommets jurent sur tous les tons que les impôts n'augmenteront pas, il est à la recherche de taxes supplémentaires.

Assis à la droite du père

L'État français vient d'accueillir en urgence 34 chrétiens irakiens blessés dans l'attentat du 31 octobre dernier. Et il s'apprête à en faire venir une centaine en plus, à qui Besson a promis des papiers.

Le contraste avec la chasse systématique aux sans-papiers dont le chanoine Sarkozy s'est fait une spécialité est frappant. Manifestement, pour bénéficier d'un peu d'humanité de la part de ce gouvernement, mieux vaut se revendiquer du christianisme.

Et cette générosité bien sélective pue à plein nez le calcul électoral sordide.

Grande-Bretagne : la guerre aux chômeurs

Le gouvernement britannique vient de proposer que les chômeurs fournissent 30 heures hebdomadaires de travail gratuit et d'intérêt général (repeindre une école, etc.). S'ils refusent, ils perdront leurs allocations chômage (environ 300 euros par mois). L'idée serait de les forcer à chercher du travail... dans un pays où le chômage a doublé en deux ans et où le gouvernement lui-même annonce 490 000 suppressions d'emplois publics ! En France, le secrétaire d'Etat UMP Benoist Apparu a applaudi.

Au XIXe siècle, les sans-travail étaient envoyés dans des workhouses, des bagnes pour pauvres où, coupés de leur famille, ils cassaient des pierres à longueur de journée pour pouvoir survivre. A quand le retour à de telles pratiques ?

Mort d’un assassin

L'amiral Emilio Massera, ancien chef d'état-major de la marine et membre de la junte militaire au pouvoir en Argentine entre 1976 et 1983, responsable de dizaines de milliers de morts et d'actes de barbarie, est décédé lundi à l'âge de 85 ans.

Tout comme bien d'autres dictateurs, il avait depuis été l'objet de plusieurs plaintes pour ses crimes. Mais cela n'avait débouché que sur un procès tronqué, vite suivi d'une grâce.

Dans ce monde prétendument gouverné par la « démocratie », les dictateurs meurent dans leur lit, avec la complicité active des gouvernants qui leur succèdent.

La fausse liberté du voile

Une employée de la crèche associative de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines) avait en 2008 essayé d'imposer de commencer à porter le voile dans ce service au public, contre le règlement. Licenciée par l'association, elle porte l'affaire devant les Prud'hommes au nom de la liberté.

Ce n'est pas la liberté des femmes qu'elle défend ainsi, mais les idées et les comportements de tous ceux qui, au nom d'une religion ou d'une autre, veulent brimer et enchaîner les femmes. En commençant par les cacher au monde.

Une piraterie corollaire de l’exploitation impérialiste

Au large du Nigéria, il y a eu une nouvelle attaque contre une plate-forme pétrolière, avec des employés pris en otage, dont peut-être deux Français. Comment s'en étonner alors que chaque plate-forme dans le delta du Niger extrait chaque jour pour plusieurs centaines de milliers de dollars de pétrole au milieu de la misère des populations locales ?