Brèves

Carnage en Afghanistan

Brève
08/05/2009

L'aviation américaine a bombardé le village de Bala Buluk le 5 mai, massacrant une centaine de personnes dont plusieurs dizaines de civils - et d'enfants.

L'armée américaine et ses complices européennes, dont la France, mènent une sale guerre en Afghanistan. Derrière le prétexte de « restaurer la démocratie et la liberté », on trouve comme dans toutes les guerres impérialistes : des bombes contre la population civile.

Politique agricole commune : une vache à lait pour les plus riches

Brève
05/05/2009

Le gouvernement a publié la liste des bénéficiaires des aides de la PAC, la « politique agricole commune ». Cela ne surprendra personne : les aides vont avant tout à ceux qui en ont le moins besoin.

Les vingt-quatre plus gros bénéficiaires de la PAC en France ne sont même pas des agriculteurs, mais des groupes industriels comme le volailler Doux ou le groupe du luxe LVMH - au titre de sa production de cognac. Les petits paysans, quant à eux, ne touchent individuellement que des aides dérisoires.

En agriculture comme dans le reste du monde capitaliste, on ne prête qu'aux riches.

Inégaux face à la grippe

Brève
05/05/2009

L'alerte à la grippe porcine a révélé d'une façon criante les inégalités entre les États en matière de santé. Si les pays les plus riches comme les États-Unis, la France ou la Grande-Bretagne, disposent de stocks importants de Tamiflu, le principal médicament utilisé contre ce virus, il en va tout autrement dans les pays pauvres : au Mexique, en Inde ou en Indonésie, les stocks ne permettraient de soigner qu'entre 1 et 2% de la population - contre 25 à 50% dans les pays riches.

Roche, le laboratoire suisse qui produit le Tamiflu, ne produit que pour ceux qui ont les moyens de payer.

Les banques américaines passent de nouveau au guichet

Brève
05/05/2009

Les aides publiques aux banques sont un véritable puits sans fond. Citigroup, le plus gros groupe bancaire du monde, est apparemment à la recherche, d'urgence, de 10 milliards de dollars.

L'État américain a déjà offert aux banques 45 milliards de dollars, aussitôt engloutis. Et les banques s'apprêtent à repasser à la caisse pour toucher encore un peu plus d'argent public et continuer à spéculer avec.

Pourquoi se priveraient-elles ? Puisqu'il n'y a qu'à demander.

La lutte de surveillants de prison

Brève
05/05/2009

En France, les prisons sont de plus en plus surpeuplées. Des reportages télés récents ont montré l'état honteux des prisons. Les prisonniers vivent dans des conditions inhumaines qui les mènent parfois au suicide.

Les gardiens dont les conditions de travail se dégradent, protestent contre celles-ci et contre le manque de personnel dans ce secteur aussi. La réponse du gouvernement a été la police et les gaz lacrymogènes.

Ce gouvernement n'a pas plus de respect pour les gardiens de prison que pour ceux qu'on y enferme.

Les Enfants de Don Quichotte violemment expulsés à Strasbourg

Brève
04/05/2009

Les Enfants de Don Quichotte ont dénoncé les violences policières dont ils ont été victimes lors de l'expulsion en pleine nuit de leur campement installé dans le centre de Strasbourg : coups de matraques, usage de tasers.

Envoyer des flics contre ceux qui dénoncent la situation scandaleuse des sans-logis est plus facile que de trouver des logements.

Les Jeunes agriculteurs dénoncent les profits de la grande distribution

Brève
04/05/2009

Mercredi dernier, une vingtaine de producteurs ont investi les allées d'un supermarché de l'enseigne Leclerc à Levallois (Hauts-de-Seine) pour dénoncer les marges de la grande distribution sur les produits alimentaires. Cette action était organisée dans le cadre d'une campagne du syndicat des Jeunes agriculteurs intitulée : « Qui se gave le plus ? »

Certains exemples cités - celui du cochon acheté 1,40 euro le kilo et revendu 12 euros le kilo en grande surface, le lait acheté 30 centimes à la ferme et revendu entre 75 centimes et 1,05 euro - permettent de répondre à cette question : les gavés, ce sont les capitalistes de la distribution !

La retraite de Bouton

Brève
04/05/2009

Le président de la Société Générale, en démissionnant de son poste, a précisé qu'il ne toucherait pas de « parachute doré ». Mais il ne s'est pas étendu sur le montant de sa retraite : 730 000 euros par an, payés par l'entreprise jusqu'à sa mort.

Avec un tel matelas, il n'y a en effet pas besoin d'un parachute pour atterrir confortablement...

« Prime de bienvenue » chez Dexia

Brève
04/05/2009

Le nouveau directeur financier de la banque franco-belge Dexia doit toucher 500 000 euros de « prime de bienvenue », un « golden hello ».

Dexia fait décidément preuve d'une grande générosité avec ses cadres dirigeants qui ont pu récemment se partager un bonus de 8 millions d'euros. Quant à son président, il s'est octroyé une augmentation de 30 %, portant son salaire annuel à un million d'euros.

Les 6,4 milliards d'euros versés en septembre dernier par les États français et belges, soi-disant pour sauver Daxia de la faillite, n'ont pas été perdus pour tout le monde.

Imprimer txt