Brèves

Sarkozy : le ridicule ne tue pas, heureusement pour lui

Brève
09/09/2009

La télévision belge a montré dans un reportage comment Sarkozy, lors d'une visite dans une usine Faurecia, a exigé que les ouvriers présents avec lui sur la tribune... soient plus petits que lui. On voit que sarkozy, alors qu'il y a 4 millions de chômeurs dans le pays, a des préoccupations... de taille.

Il lui reste une solution plus simple, sinon : porter une perruque de 15 cm de haut, comme Louis XIV.

Jack Lang n'en peut plus d'attendre

Brève
09/09/2009

Jack Lang s'est désolidarisé de ceux qui au PS critiquent la taxe carbone, en expliquant que lutter contre ce nouvel impôt, qui frappera pourtant durement les couches populaires, était « démagogique et populiste ». il a même invité le président Sarkozy à « tenir bon ».

Si Sarkozy ne pense pas à lui lors du prochain remaniement, ce sera vraiment un ingrat. Ou au moins, on espère qu'il pensera à lui rembourser les frais de cirage.

Le scandale du forfait hospitalier

Brève
07/09/2009

25% d'augmentation ! C'est ce que prévoirait le gouvernement sur le forfait hospitalier, qui passerait de 16 à 20 euros par jour. L'hospitalisation entière couverte par la Sécurité sociale n'est depuis longtemps plus qu'un lointain souvenir, mais à ce rythme, seuls les riches pourront un jour aller se faire correctement soigner.

Rappelons qu'à l'origine, en 1983, le forfait hospitalier était de 3 euros (20 F) par jour. 650% d'augmentation en 26 ans, c'est sans doute parmi les records en la matière.

Pour renflouer réellement les caisses de la Sécu, dont le déficit est lié au chômage de masse, il n'y aurait qu'un moyen : cesser d'accorder des diminutions de cotisations sociales aux patrons, et au contraire augmenter les cotisations patronales.

Mais le gouvernement préfère naturellement s'en prendre aux plus démunis.

Taxe carbone : ce seront les travailleurs qui trinqueront

Brève
07/09/2009

Fillon a confirmé dimanche 7 septembre le principe de la taxe carbone - un nouvel impôt qui sera douloureux pour les familles populaires, et léger pour les riches, puisqu'elle ne fait que remplacer, et encore partiellement, la taxe professionnelle.

En résumé : plus de taxes pour les travailleurs, moins pour les patrons. Voilà le principe de cette décision applaudie par l'UMP et les Verts.

Sarkozy au Brésil : Essaye encore (de vendre des Rafale)

Brève
07/09/2009

Sarkozy est parti se balader au Brésil avec une vingtaine de ses amis les grands patrons. Le VRP des capitalistes français espère signer quelques contrats... notamment sur l'avion de chasse Rafale. Ce serait un scoop en effet : cet avion, personne n'en veut depuis plus de vingt ans et Dassault n'a jamais réussi à conclure une seule vente ferme... excepté à l'armée française, bonne fille.

La conception de l'avion s'est faite grâce aux dizaines de milliards de subvention que l'État a versés à Dassault ; et c'est encore l'État qui raque pour acheter des appareils au même Dassault. En voilà un qui gagne par tous les bouts.

Prime aux chômeurs : de la poudre aux yeux

Brève
07/09/2009

Ce devait être la « grande » mesure de l'année. Sarkozy avait annoncé lors du sommet social du 18 février, censé « répondre aux inquiétudes sociales », que les chômeurs les plus précaires toucheraient une prime de 500 euros.

C'était déjà minable, mais le pire est qu'en plus, les chômeurs n'en ont pas vu la couleur. Au 31 juillet, sur 234 000 bénéficiaires prévus... seuls 2162 ont touché la fameuse prime.

Il n'y a que quand il parle aux patrons que Sarkozy sait tenir ses promesses.

L’État israélien poursuit la colonisation

Brève
07/09/2009

La construction de 500 logements supplémentaires en Cisjordanie vient d'être annoncée par le gouvernement israélien. Il continue donc d'aller loger ses colons sur les terres palestiniennes.

Pourtant, la feuille de route du « processus de paix » signé en 2003 prévoyait le gel de la colonisation. Mais les dirigeants israéliens n'ont que faire de ce genre de chiffons de papier.

Gabon : l’impérialisme français dans ses basses oeuvres

Brève
05/09/2009

Les élections présidentielles ont abouti officiellement à la victoire d'Ali Bongo, fils d'Omar Bongo, le dictateur qui a régné sans partage pendant près de 42 ans sur le pays. Il était le candidat favori du gouvernement français et des milieux d'affaires, qui ont largement pu piller le pays sous la présidence de Bongo père. La population de ce pays reste très pauvre et quasiment sans infrastructures, bien que le Gabon possède de nombreuses richesses minérales, dont du pétrole.

Les manifestants dénoncent, à juste titre, la fraude électorale, et aussi l'influence française. L'armée française n'a rien à faire là-bas, sinon défendre les intérêts d'un certain nombre de bourgeois qui y ont des contrats privilégiés.

Afghanistan : les civils toujours victimes

Brève
05/09/2009

Des dizaines de civils viennent à nouveau d'être tués lors d'un raid aérien des soldats des forces d'occupation.

Cette guerre accable la population et contribue en fin de compte à une remontée de l'influence des talibans.

Troupes de l'OTAN hors d'Afghanistan !

Imprimer txt