Brèves

Bras de fer au Mexique contre les travailleurs du secteur énergétique

Brève
28/10/2009

Au Mexique, le président Caldéron vient de décider dimanche 25 octobre de liquider la principale entreprise énergétique du pays, qu'il a fait occuper par les policiers fédéraux. Cette liquidation conduit au licenciement de 44 000 travailleurs.

Cette attaque brutale contre une fraction des travailleurs mexicains est une réponse du gouvernement à leur refus d'accepter son projet de privatisation de leur entreprise.

Mais pour l'instant un certain nombre de travailleurs sont déterminés à ne pas se laisser faire.

Le gouvernement veut reprendre d’une main ce qu’il a cédé de l’autre

Brève
28/10/2009

Le gouvernement a décidé d'amputer la prime de 200 euros arrachée à la suite des grèves de l'hiver 2008-2009 aux Antilles et dont une partie est payée par le gouvernement, en la déduisant de la prime pour l'emploi en Guadeloupe et en Martinique !

Les 200 euros obtenus par la lutte ne sont qu'une faible compensation face aux prix pratiqués par les distributeurs et à la faiblesse des revenus sur lesquels pèse le chômage. Il s'agit d'une provocation d'autant plus choquante que les accords sur les prix ne sont pas réellement respectés et que les travailleurs sont toujours mobilisés pour imposer la pérennité des mesures prévues par l'accord.

Ils ne manquent pas d’air

Brève
28/10/2009

Les salariés de la compagnie City Jet, filiale à 100% d'Air France depuis 2001, qui sont domiciliés en France ont travaillé depuis des années avec des contrats irlandais. Ces travailleurs rencontraient du coup des tas de problèmes administratifs et se voyaient refuser des indemnités maladie ou autre. Contrainte par la loi de leur faire des contrats français, la compagnie a amputé les salaires des personnels concernés de 35%, sous prétexte qu'en France, les salariés ont une couverture de sécurité sociale plus importante qu'en Irlande.

Apparemment, Air France et sa filiale voudraient pour les travailleurs des contrats de travail qui allient tous les désavantages propres à chaque pays !

Splendeurs et misères des courtisans

Brève
23/10/2009

Jean Sarkozy a annoncé hier qu'il renonçait à la place de président de l'Epad, cet organisme de gestion du quartier de La Défense. Il ne veut pas être accusé de favoritisme. Pour ça, c'est raté !

Lui et son père n'ont plus qu'à apprendre à faire comme les autres : la famille Mitterrand, la famille Debré et toutes les familles bourgeoises qui placent leurs fils dans des postes importants... mais avec plus de discrétion.

Les grévistes de Servisair à Orly obtiennent satisfaction

Brève
23/10/2009

La grève des 432 salariés de l'entreprise Servisair, filiale du groupe Derichebourg, qui dure depuis plus d'une semaine leur a permis d'obtenir l'assurance d'être réembauché par les repreneurs.

La lutte de ces salariés, qui s'occupent de l'enregistrement et du chargement des bagages pour certaines compagnies dont EasyJet, a même semblé faire école, car mardi dernier, des agents de piste de l'entreprise OFS se sont aussi mis en grève.

Face à ces entreprises de services qui pressent leurs salariés comme des citrons pour en tirer le maximum de profit, les travailleurs ont tout intérêt à se serrer les coudes et à se battre ensemble.

Le groupe pharmaceutique Novartis s’attend à des profits records

Brève
23/10/2009

Ce groupe pharmaceutique qui est un de ceux qui produit le vaccin contre la grippe H1N1 va publier des bénéfices records. Évidemment, les commandes de vaccins par les États, comme l'État français, n'y sont pas pour rien.

Dans une situation de crise économique, où les États se sont considérablement endettés, il est encore plus choquant de voir ces géants de la pharmacie s'engraisser sur le dos de la santé publique. Et il aurait été plus que légitime de les obliger à vendre ces vaccins à prix coûtant.

Mais l'État français se soucie plus de soigner les profits des capitalistes que la population.

Budget 2010, un budget au services des plus riches

Brève
21/10/2009

L'Assemblée nationale commence aujourd'hui la discussion sur le budget 2010. Les attaques contre la population sont nombreuses.

Avec la taxe carbone nous allons payer plus. En revanche les entreprises ne payeront plus la taxe professionnelle.

L'État prévoit encore 10 000 suppressions de postes dans l'éducation nationale. En revanche la dette de l'État ne cesse de grandir pour atteindre 141 milliards.

Ils essayent de nous faire croire que ce sont les fonctionnaires et les dépenses sociales qui coûtent cher. Mais plus ils suppriment de postes, plus ils «déremboursent» de médicaments, plus ils sont endettés ! Ce sont les cadeaux aux patronats qui coûtent le plus cher !

Affaire Erika, Total, totalement irresponsable

Brève
21/10/2009

Le trust français Total a fait appel de sa condamnation pour la marée noire en Bretagne, il y a dix ans.

À l'époque, le vieux bateau Erika avait causé la mort de 80 000 oiseaux, avait pollué 400 km de côtes et coûté 600 millions d'euros de nettoyage. Le procès en 2007 avait condamné Total à payer environ 200 millions d'euros de dédommagement. On était très loin du compte.

Mais l'entreprise, n°1 pour les profits en France ne veut pas reconnaître sa responsabilité pour avoir utilisé des bateaux épaves.

Les capitalistes veulent bien saccager la société, mais ils ne veulent pas être tenus responsables. Ils se considèrent eux mêmes comme irresponsables. Raison de plus pour leur ôter le pouvoir de diriger l'économie !

Afghanistan, la France veut faire croire au retour de la démocratie.

Brève
21/10/2009

En Afghanistan, lors des dernières élections présidentielles, les fraudes ont été si massives que le président sortant Hamid Karzaï a été contraint d'accepter un second tour.

Ces élections sont une tromperie pour faire croire à la légitimité du pouvoir et pour faire croire ici aussi que la présence des armées occidentales, dont celle de la France, est un garant de démocratie.

Mais tout cela est faux. Comment peut-on parler de démocratie dans un pays occupé par des armées étrangères, soumis à la présence de bandes armées et dont la population sombre dans la misère ?

Imprimer txt