Brèves

Le parasitisme à grande échelle

Brève
08/10/2010

La Banque Centrale Européenne (BCE) a décidé de maintenir le taux d'intérêt de ses prêts aux banques privées à 1%. Les taux de la Banque centrale du Japon et de celle des États-Unis sont quant à eux entre 0% et 0,25%. Ainsi les banques privées peuvent toujours emprunter des liquidités en quantité illimitée à ces taux généreusement bas et prêter ce même argent à 3 ou 4% ou plus, y compris aux États. La différence générant directement des milliards de profits.

Qui a dit que le profit capitaliste était la rémunération du risque et de l'initiative individuelle ?

La grève pour faire reculer le gouvernement

Brève
07/10/2010

De plus en plus de secteurs appellent les salariés à la grève reconductible à partir du 12 octobre. Les attaques contre les retraites sont très largement rejetées par la population d'autant qu'elles s'ajoutent à de nombreuses attaques des patrons comme du gouvernement. Le gouvernement tente de minimiser le rejet de la réforme des retraites dans la population. La seule réponse possible réside dans les manifestations les plus massives possibles et la poursuite de la lutte.

Premier recul : un encouragement à continuer la lutte !

Brève
07/10/2010

Le gouvernement a annoncé jeudi 7 octobre que les parents de trois enfants au moins, qui se seraient arrêtés de travailler pendant un an pour l'éducation de leurs enfants, n'auraient pas de décote et auraient leur retraite pleine à 65 ans. Cette mesure concernera surtout des femmes.

Bref, le gouvernement cède un petit peu pour tenter d'arrêter le mouvement. Il montre ses craintes. Cela doit nous encourager pour poursuivre.

Racisme ordinaire

Brève
07/10/2010

Un jeune de lycée professionnel a été renvoyé de son stage parce qu'il a refusé d'obéir à son patron qui lui demandait de changer de prénom lorsqu'il appelait les clients de la société. Son prénom est Mohammed. Son patron, lui, c'est Dupont-la-Joie !

Où ça une justice ?

Brève
06/10/2010

Jérome Kerviel, l'ex-trader de la Société générale, vient d'être condamné à 5 ans de prison et presque 5 milliards de dommages et intérêts à payer à sa banque.

Cette « justice » toute dévouée aux capitalistes fait payer un lampiste (certes très bien rémunéré)... au bénéfice de la Société générale. Mais la même Société générale, ainsi que toutes les autres grandes banques, a ruiné des États entiers, comme la Grèce, en spéculant sur leur monnaie, provoquant chômage et faillite. Et aucune justice ne va demander à la Société générale et à ses acolytes de payer les centaines de milliards de « dommages et intérêts » qu'ils doivent à la société.

Dans cette affaire, la Société Générale n'est pas victime mais coupable ... y compris des agissements de tous les « Kerviel ».

Retraites : la lutte doit s’amplifier

Brève
06/10/2010

Alors que le projet de loi sur les retraites commence à être examiné au Sénat, les syndicats de la RATP proposent de reconduire la grève au lendemain du 12 octobre. Et ceux de la SNCF font de même.

Les journalistes commencent déjà à débattre doctement sur le thème de la « prise d'otages » des usagers.

Curieux que les mêmes n'utilisent jamais ce terme de « prise d'otage » pour qualifier l'action d'un gouvernement qui envisage de faire travailler les gens jusqu'à 67 ans, et d'en faire crever un certain nombre au travail, ni celle des patrons qui jettent des milliers de salariés à la rue pour augmenter leurs profits.

Interdiction des licenciements !

Brève
06/10/2010

Le géant de l'énergie et du matériel ferroviaire, Alstom, annonce qu'il s'apprête à supprimer 4 000 emplois - après en avoir supprimé 5 000 l'an dernier.

En mai 2010, l'industriel avait annoncé un profit de 1,21 milliard, en hausse de 9,7%.

Ces gens-là sont bien pires que des requins : au moins les requins, quand ils ont le ventre plein, ils arrêtent le massacre.

Vatican : De quoi je me mêle ?

Brève
06/10/2010

Le prix Nobel de médecine a été attribué à Robert Edwards, l'inventeur de la fécondation in vitro. Évidemment, cette nouvelle ne pouvais pas laisser indifférents les dignitaires moyenâgeux du Vatican, qui se sont immédiatement insurgés contre cette attribution. L'un d'eux a même expliqué que la fécondation artificielle « est loin d'être un progrès pour l'humanité ».

C'est vrai qu'en matière de progrès, ils s'y connaissent.

L'hypocrisie des négociations de paix au Proche Orient

Brève
06/10/2010

Les autorités palestiniennes ont rompu les négociations suite à la reprise de la colonisation par les Israéliens. Cette politique israélienne qui consiste à occuper le terrain est une provocation et un aveu de leur volonté de ne rien céder aux Palestiniens. Quant aux pays qui prétendent à jouer un rôle dans la résolution du problème palestinien, ils continuent de couvrir Israël, quels que soient ses actes.

Imprimer txt