Brèves

Pécresse, plus populaire à l’UMP que dans les universités

Brève
24/03/2009

Valérie Pécresse a été investie par les militants de l'UMP comme tête de liste aux élections régionales de 2010. On a les victoires qu'on peut : avec Xavier Darcos, la ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche réussit à mobiliser contre ses réformes quelque 50 000 étudiants, Biatoss et enseignants-chercheurs, chaque semaine depuis deux mois. Ils ont manifesté de nouveau ce mardi 24 et n'entendent pas céder.

Valeo : le jackpot pour les licencieurs

Brève
24/03/2009

L'équipementier automobile Valeo se dit en difficulté ; il a obtenu 19 millions d'euros de l'État et il supprime 1600 emplois.

Pourtant, c'est avec un parachute doré de 3,2 millions d'euros que le PDG Thierry Morin s'apprête à quitter son poste. Il ne manque plus que l'accord des actionnaires - et avec Morin comme PDG, ils ont gagné gros. Car le plus grand scandale est encore celui des profits réalisés par les actionnaires, dont les PDG ne sont jamais que les serviteurs grassement rémunérés.

Celanese : la Bourse ou la vie

Brève
24/03/2009

« On a fait gagner des milliards à des pourris qui considèrent les salariés comme du bétail. On est foutu à la poubelle, à la casse », s'indignait justement un ouvrier de l'usine Celanese de Pardies (complexe chimique de Lacq, Pyrénées Atlantiques). Cette usine d'acide acétique avait été rachetée il y a 5 ans par le géant américain de la chimie, qui appartient lui-même au fonds de pension Blackstone. Celanese a entre-temps fait construire une usine similaire en Chine et se débarrasse maintenant de l'usine de Pardies, qui a rapporté, jusqu'à fin 2008, ses 20 % par an. 354 emplois directs et 1500 emplois indirects sont menacés.

Comme le montre ce nouveau scandale, ôter aux capitalistes leur mainmise sur l'économie, c'est une urgence pour les travailleurs.

L'arbre des millions cache les milliards

Brève
24/03/2009

Finalement, après avoir beaucoup renâclé, les dirigeants de la Société générale ont renoncé à leurs stock-options. Ils s'étaient attribué ces gros compléments de revenus alors que leur banque a perdu des sommes considérables et qu'elle touche une aide énorme de l'État. L'affaire a provoqué un scandale.

Le gouvernement se dit satisfait qu'il y ait un peu plus de morale dans le capitalisme. Ce serait oublier un peu vite les milliards (et ce n'est pas fini !) que l'État, c'est-à-dire la population, a versé aux banquiers et autres patrons, ce qui permet aux actionnaires de continuer à remplir leurs coffres.

Un bouclier en or

Brève
24/03/2009

756 super-riches viennent de recevoir, en moyenne, 381 000 euros de remboursement chacun de la part du fisc, grâce au "boulier fiscal".

Ce bouclier, rendu plus large et plus profond par Sarkozy, ne profite évidemment qu'aux très, très riches. Les quelques milliers de bénéficiaires plus modestes ont reçu, eux, 535 euros en moyenne chacun.

Les très riches ne diront même pas merci. Ce n'est pas dans leurs habitudes.

Interdiction des licenciements !

Brève
24/03/2009

Les travailleurs de Continental à Clairoix entendent bien continuer à se battre contre leur patron qui, après leur avoir imposé de travailler 40 heures en promettant de maintenir l'emploi, veut les mettre tous à la rue en mars 2010.

Ils refusent de se laisser virer comme des malpropres par un des géants mondiaux du pneu. Et d'ici à mars 2010, ils vont avoir d'autres occasions de montrer leur colère et leur détermination.

Leur lutte concerne tous les travailleurs. Ceux qui sont visés par des licenciements, comme ceux qui ne le sont pas encore. En effet, qui peut dire aujourd'hui qu'il ne sera pas dans une prochaine charrette de licenciements ?

Dissimulations patronales

Brève
24/03/2009

Au procès AZF, des policiers ont dit qu'après l'explosion, Total avait monté sa propre commission d'enquête qui passait systématiquement avant la police et qui disposait d'informations qu'elle a tardé à communiquer aux enquêteurs officiels.

Dès le début, Total a tenté d'orienter l'enquête sur de fausses pistes pour dégager sa responsabilité de la catastrophe.

Cela souligne une nouvelle fois que les travailleurs et la population auraient tout intérêt à aller contrôler par eux-mêmes les affaires du patronat, avec ses petits et grands secrets, pour en démasquer les mensonges.

Un pape réactionnaire et fier de l'être

Brève
24/03/2009

Le pape Benoît XVI avait déjà réintégré dans l'Église catholique des évêques intégristes, dont l'un niait l'existence des chambres à gaz nazies. Puis, le Vatican a cautionné l'excommunication d'une fillette qui avait été violée, ainsi que de sa mère et des médecins qui l'avaient fait avorter.

Le pape en a remis une couche. Parlant du sida qui ravage l'Afrique, il a prétendu que recourir au préservatif "aggrave le problème" !

Non seulement c'est un mensonge mais, par ses propos, le pape démolit le travail de ceux qui, en Afrique, tentent de lutter contre le sida, avec peu de moyens, en essayant de répandre l'usage du préservatif. Ce pape est irresponsable en plus d'être réactionnaire.

Heureusement, de plus en plus de gens s'en indignent. Les paroles du pape ne sont pas d'évangile, même pour les catholiques. Et c'est tant mieux !

À bas l'impérialisme !

Brève
24/03/2009

À Strasbourg, à quelques jours du sommet de l'OTAN des 3 et 4 avril, la police a obligé des Strasbourgeois à retirer de leurs fenêtres des drapeaux de protestation proclamant "Non à l'OTAN" .

L'OTAN est une alliance militaire créée par les États-Unis après la Seconde Guerre mondiale pour menacer l'Union soviétique. La France n'a jamais cessé d'en être membre même si elle ne participait plus à son commandement suprême. Et cela n'a jamais empêché la France d'intervenir militairement contre les peuples aux quatre coins du monde.

En décidant de réintégrer le commandement de l'OTAN, Sarkozy fait un geste politique vis-à-vis des États-Unis. Et il ne veut pas que même quelques petits drapeaux viennent gâcher ses mamours.

Imprimer txt