Brèves

Des écoles, pas des canons !

Brève
19/03/2009

En 2009, le gouvernement va doubler le montant de ses commandes à l'industrie de la défense : elles passeraient d'un peu plus de 9 milliards d'euros pour 2008 à plus de 20 milliards cette année.

Certes par ces temps de crise, de licenciements et de chômage, le gouvernement va invoquer l'utilité de sa politique de relance pour préserver l'emploi. Mais les véritables bénéficiaires sont avant tout les Dassault, Lagardère et autres capitalistes dont le gouvernement "relance" et garantit aussi les profits !

Cet argent serait mieux employé à construire des choses utiles et à embaucher dans la santé, l'Éducation et les services publics.

Benoîtement irresponsable

Brève
19/03/2009

Benoit XVI a fait de la surenchère sur le préservatif par rapport à son défunt prédécesseur. Jean-Paul II considérait déjà que le préservatif n'était pas une solution... Le nouveau pape est allé plus loin en affirmant lors de son voyage en Afrique qu' « on ne peut pas résoudre le problème du sida avec la distribution de préservatifs. Au contraire, cela augmente le problème ».

Le pape se révèle ainsi un dangereux irresponsable. Sa déclaration démolit le travail des associations qui avaient réussi à convaincre les populations d'utiliser le préservatif sur ce continent ravagé par le sida. Des millions d'hommes dans le monde pourraient maintenant renoncer au préservatif puisque « le pape l'a dit ».

Simplement pour faire plaisir à son public réactionnaire, ce pape prend la responsabilité d'une possible extension de l'épidémie, et du nombre de victimes.

Sarkozy joue les shérifs

Brève
19/03/2009

Suite à la violente descente d'une bande de voyous dans un lycée de Gagny, en Seine-Saint-Denis, Sarkozy a joué le 18 mars dans son registre préféré, le tout répressif, et agité ses petits poings. Il veut désormais qu'existe une loi qui réprime le seul fait de faire partie d'une bande. On devine d'avance quelles dérives et quel arbitraire une telle loi pourrait provoquer.

Par contre pour l'instant, le fait d'appartenir à une « bande » de ministres qui détruit tous les acquis sociaux et arrose les milliardaires avec l'argent public n'est toujours pas réprimé.

S’il n’en reste qu’une…

Brève
19/03/2009

Les déclarations du pape sur le préservatif qui « aggraverait » l'épidémie de sida sont tellement choquantes que même des politiciens catholiques et de droite, comme Juppé, se sont sentis obligés de s'en démarquer.

Sauf une, évidemment. La grenouille de bénitier et ministre du Logement Christine Boutin n'a rien trouvé à redire aux déclarations de son idole du Vatican. Son seul commentaire, c'est qu'effectivement, « ce n'est pas drôle de mettre un préservatif ». Et les 28 millions de morts victimes du sida depuis 1983, elle trouve ça « drôle » ?

Tout faux

Brève
19/03/2009

Dans son style inimitable, Sarkozy a déclaré le 17 mars a propos du bouclier fiscal : « Je ne veux pas enrichir Monaco, moi. Je veux que les gens viennent dépenser leur argent en France. » Mais que les travailleurs en France aient un peu plus d'argent à « dépenser », ça apparemment, il ne veut pas.

Va falloir trouver d’autres arguments

Brève
19/03/2009

Le grand argument du gouvernement pour justifier le scandaleux bouclier fiscal, c'est que cela ferait revenir en France des « expatriés fiscaux », c'est-à-dire des bourgeois partis s'installer ailleurs pour payer moins d'impôts.

Selon les propres chiffres du ministère de l'Économie, avant le bouclier fiscal, en 2006, il y a eu 226 retours d'expatriés fiscaux. Et après, en 2007... 246. Le gouvernement veut vraiment nous faire croire qu'il a mis ce système en place pour faire revenir... vingt personnes ?

Les patrons tremblent

Brève
19/03/2009

Comme il fallait bien faire un peu de cinéma à quelques heures de la journée de grève du 19 mars, le gouvernement a envoyé une lettre au Medef pour lancer un « ultimatum » au patronat : celui-ci a 15 jours pour supprimer les bonus des patrons d'entreprises qui licencient « massivement ».

Et s'ils ne le font pas, qu'est-ce qui se passe ? Sarkozy fronce les sourcils ?

Pécresse veut intimider les enseignants-chercheurs en grève

Brève
19/03/2009

La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a adressé aux présidents d'université une circulaire leur demandant de mieux recenser les grévistes.

Après avoir espéré vainement un pourrissement du conflit, après avoir été obligé de reculer partiellement, la ministre cherche maintenant à intimider les enseignants en lutte. Mais il y a fort à parier que cette circulaire finira dans le seul endroit où elle mérite d'être classée : dans une poubelle !

Non à la reprise des expulsions !

Brève
19/03/2009

Depuis lundi 16 mars, les expulsions locatives peuvent légalement reprendre. D'après le président d'Emmaüs France, 500 000 foyers sont menacés d'expulsion, tandis que 221 000 personnes occupent un logement alors qu'une décision d'expulsion a déjà été prise à leur encontre.

La ministre du Logement, Christine Boutin, a déclaré que « désormais il n'y aurait plus d'expulsions sans une solution de relogement ou d'hébergement ».

Le baratin de Boutin ne trompe personne : dès le 16 mars au matin une mère de famille et ses deux enfants ont été expulsés de leur logement à Pont-Saint-Esprit, sans que les services de l'État aient prévu quoi que ce soit pour les reloger ou même les héberger.

Imprimer txt