Brèves

Hausse du Livret A : tu parles !

Brève
20/07/2010

Après plus d'un an au taux ridicule de 1,25 %, le livret A vient d'être remonté à 1,75 %. Ce n'est pas avec cela que les petits épargnants vont faire des folies, ni même maintenir le pouvoir d'achat de leurs économies. De juin 2009 à juin 2010, l'indice des prix à la consommation de l'INSEE a augmenté de 1,5 % (avec une hausse est de toute évidence plus forte pour les dépenses des milieux populaires) et les « experts » prévoient que ça monte plus dans les mois qui viennent.

Mais la bourgeoisie, grande et moins grande, dispose, elle, de placements autrement plus lucratifs.

Mini-partis, maxi-financement

Brève
20/07/2010

L'affaire Woerth-Bettencourt a fait largement connaître l'existence de dizaines voire centaines de tout petits « partis » créés à titre individuel par différents politiciens, dont une bonne partie des ministres. Ces structures sont destinées à recueillir des fonds de particuliers en contournant les limites que prévoit la loi sur le financement des partis politiques. Il n'est légalement pas possible de dépasser 7 500 euros de versement à un parti... sauf en versant aussi à tous les « micro-partis »... proches du pouvoir.

C’est tout un symbole

Brève
20/07/2010

Fillon a fait flotter le drapeau kanak en Nouvelle-Calédonie, à côté du drapeau français. Quelle générosité... alors que c'est la moindre des choses sur cette île située à 20 000 km de la France.

Mais pourquoi y aurait-il encore le drapeau français ? Il s'est imposé manu militari à la fin du dix-neuvième siècle et à nouveau en 1984 avec le GIGN... Il ne symbolise que la domination exercée sur le peuple kanak et la mainmise des compagnies occidentales sur les richesses calédoniennes, comme le nickel.

Retraites : Sarkozy joue les cadors

Brève
13/07/2010

Sarkozy a tenté de jouer les matamores lors de son interview télévisée, en expliquant que le nombre de manifestants contre son projet de réforme des retraites ne changerait rien à l'affaire, qu'il ne cèderait jamais, etc.

Le dernier à avoir tenu ce genre de discours, c'était Villepin, au début des manifestations contre le CPE, en 2006. Quelques semaines plus tard il remballait piteusement sa loi.

Voilà qui donne envie d'être encore plus nombreux dans la rue, le 7 septembre, et surtout, de continuer après jusqu'à ce qu'ils cèdent.

Woerth : et ça continue…

Brève
13/07/2010

Selon le Canard Enchaîné du 14 juillet, Woerth, peu avant de quitter son poste de ministre du Budget, aurait « bradé » à un ami une parcelle de la forêt de Compiègne, comprenant, excusez du peu, un hippodrome et un golf. Le tout sans appel d'offre, et pour la somme de 2,5 millions d'euros, ce qui, selon un député UMP cité par le Canard, « n'est pas un prix de vente, mais une vaste rigolade ».

Comme l'a dit, redit et répété Sarkozy lundi soir, Éric Woerth est un homme honnête, intègre, et droit.

Défilé du 14-Juillet : ne pas oublier les pires assassins

Brève
13/07/2010

Des associations de défense des droits de l'Homme se sont émues du fait que, lors du défilé du 14-Juillet, vont défiler des armées africaines (telles que celles du Tchad, du Gabon ou du Togo), qui se sont livrées à bien des exactions.

Ces associations ont raison. Mais l'armée qui a le plus de sang sur les mains, le plus de crimes odieux, de massacres et de morts sur la conscience - des guerres d'Indochine et d'Algérie d'hier à ses innombrables interventions en Afrique, justement - c'est celle qui va défiler en tête le 14 juillet : l'armée française.

Soldats « Indigènes » : paroles, paroles…

Brève
13/07/2010

À l'occasion de ce 14-Juillet, Sarkozy a annoncé que les pensions de retraite des quelque 10 000 soldats anciens combattants issus des ex-colonies allaient enfin être revalorisées, pour être portées au même niveau que celle des soldats de la Métropole.

Il y a loin de la coupe aux lèvres : rappelons que Chirac l'avait lui aussi « décidé », en 2006. Mais rien n'est jamais venu.

Les gouvernements ont mis 70 ans à « décider » ; mettront-ils 70 ans à payer - pour être sûr que le dernier ancien combattant soit bien mort ?

388 000 euros d’argent de poche ?

Brève
10/07/2010

Le feuilleton Bettencourt continue : l'annonce du jour, révélée par le journal Marianne, est que 388 000 euros en espèces auraient été retirés des comptes de la milliardaire dans les quatre mois qui ont précédé l'élection présidentielle de 2007.

Mais évidemment, rien ne prouve que cela ait servi à financer la campagne de Sarkozy. C'était peut-être pour faire les courses.

Les députés UMP proches de leur base électorale, les petits patrons

Brève
10/07/2010

Le gouvernement voulait mettre en place de nouveaux organismes paritaires, patronat-syndicats, pour les PME de moins de 11 salariés. Évidemment, de la part du gouvernement, il ne s'agissait sûrement pas de donner la parole aux travailleurs de ces petites entreprises mais juste de donner un nouvel os à ronger aux confédérations syndicales.

Mais l'idée n'a pas du tout plu au patronat de ces petites entreprises qui a très bien sû se faire entendre auprès des députés UMP : ceux-ci ont largement rejeté l'amendement. L'un d'eux a même déclaré à la télévision que les PME étaient « le dernier territoire de liberté ».

Pas de syndicats, c'est la liberté pour les patrons de faire ce qu'ils veulent, effectivement. Voilà une déclaration qui a au moins le mérite de la franchise.

Imprimer txt