Brèves

Utiliser l'égalité comme prétexte à une mesure injuste

Brève
14/09/2009

Le gouvernement s'apprête à modifier les règles qui permettent aux femmes de gagner deux ans par enfant élevé, pour leur retraite. Désormais, elles n'auraient plus droit qu'à une année par enfant. La seconde année serait attribué au couple, libre de décider qui en bénéficie.

Le gouvernement veut nous faire croire qu'il s'agit d'une mesure pour l'égalité entre les hommes et les femmes. Ah oui ? Et pourquoi n'agit-il pas sur les salaires, inférieurs en moyenne de 20% pour les femmes ?

Cette mesure va avoir des répercussions sur le montant des retraites des femmes. Le gouvernement s'attaque aux retraites par tous les bouts. Aucun prétexte ne peut vraiment le cacher.

Total - ement cynique

Brève
14/09/2009

Au lendemain des révélations d'une ONG sur les relations financières entre Total et la dictature en Birmanie, le PDG de l'entreprise a assumé dans la presse, en disant notamment : « La mission de Total n'est pas de restaurer la démocratie dans le monde ».

Ça, on avait compris : la « mission » de Total, c'est de gagner des milliards par n'importe quel moyen, quitte à soutenir et financer les pires dictateurs, employer des esclaves sur ses chantiers, faire circuler des pétroliers poubelles qui provoquent des marées noires, truquer des appels d'offres en Italie, faire sauter une usine et un quartier entier de Toulouse, etc.

Le capitalisme est une nuisance « Total » pour l'humanité.

Hortefeux en Dupont-Lajoie

Brève
14/09/2009

Une vidéo montre le ministre de l'Intérieur au campus de l'UMP faisant une « blague » à relent raciste : « Quand il y en a un ça va. C'est quand il y en a beaucoup qu'il y a un problème. »

Cela cadre assez bien avec cet ancien ministre de l'Immigration qui passait son temps à pourchasser les sans-papiers, et toujours ministre d'un gouvernement qui ratisse du côté du Front National.

Ce n'est lui qui va empêcher la police qu'il dirige, en tant que ministre de l'Intérieur, d'avoir des comportements racistes au quotidien.

Le chômage s’aggrave encore et encore

Brève
14/09/2009

Entre 106 000 et 207 000 emplois ont été détruits au deuxième trimestre, selon les estimations. Que ces chiffres puissent varier du simple au double montre simplement à quel point les chiffres officiels sont peu fiables et comment il est facile de les faire varier.

Mais quel que soit le chiffre retenu, il reste le constat d'une économie démente qui jette sur les carreau, chaque mois, des dizaines de milliers de travailleurs.

Des salariés qui refusent d’être les victimes des manoeuvres des patrons

Brève
14/09/2009

Les 200 salariés d'Idestyle Technologie, un bureau d'étude automobile, ont manifesté mercredi 8 septembre devant le conseil des prud'hommes de Versailles où ils avaient déposé 315 recours pour réclamer des dommages et intérêts. Leur entreprise a été rachetée par Alten en 2006 et est aujourd'hui en redressement judiciaire.

Au-delà des motivations réelles des décisions qui ont été prises par Alten et qui mènent la société à la liquidation, le groupe refuse de financer les indemnités de licenciement - ce qui révolte à juste titre les salariés. Les travailleurs luttent pour obtenir l'engagement financier d'Alten qui en a les moyens. Ils ont bien raison.

Les agriculteurs mobilisés contre les capitalistes de l'industrie agroalimentaire

Brève
14/09/2009

soLes éleveurs entament une grève du lait. Ils veulent protester contre les prix trop bas imposés par l'industrie agroalimentaire. Et ils se retrouvent à devoir jeter leurs productions quand ils n'ont pas pu la donner.

Un monde où les paysans ne peuvent pas vivre de leur travail et doivent jeter leurs productions, pendant qu'une partie de la population manque de tout est un monde absurde.

Les seuls responsables sont les grands capitalistes qui utilisent leur position de monopole pour étrangler les producteurs et racketter les consommateurs.

Pourboire de patron

Brève
11/09/2009

Les membres des conseils d'administration des entreprises du CAC 40 ont vu leur rémunération augmentée de 15% en moyenne depuis 2006. Ces « jetons de présence », comme on les appelle, sont désormais autour de 55 000 euros.

Dans ces conseils d'administration, on retrouve souvent les mêmes noms : le pdg d'un groupe se retrouve souvent membre du conseil d'administration de plusieurs autres. Les sommets de ces grandes entreprises sont en réalité extrêmement imbriqués les uns dans les autres. Pour se répartir le produit de l'exploitation des travailleurs, ils savent collaborer.

À la Bourse, c'est la fête. Dans la société, c'est le marasme

Brève
11/09/2009

Les actions des entreprises de la Bourse de Paris continuent de grimper. Ça fait les bonnes affaires des spéculateurs en tout genre.

Dans le reste de la société, c'est le chômage et les licenciements qui grimpent. N'y aurait-il pas un lien entre l'un et l'autre... ?

Total allié de la dictature birmane

Brève
11/09/2009

Un rapport d'une ONG vient enfin de reconnaître que pour profiter du pétrole birman, Total et Chevron, deux trusts mondiaux utilisent les pires méthodes comme le travail forcé et l'expropriation des paysans. Ces deux trusts peuvent exploiter le pétrole et faire de gigantesques profits grâce à la dictature birmane et aux violences de son armée. En échange, ils la financent grassement.

En même temps, les gouvernement occidentaux font mine de critiquer cette dictature et imposent des sanctions... mais surtout pas sur le pétrole. Kouchner avait même été payé pour établir un rapport dans lequel il certifiait que Total n'avait pas recours au travail forcé.

La population birmane qui crève de faim, subit l'exploitation des trusts du pétrole et les violences de la dictature avec la complicité des pseudo démocraties.

Imprimer txt