Brèves

Le gouvernement français contre l'Europe

Brève
13/11/2009

Le gouvernement actuel est en guerre avec la commission de Bruxelles sur la question du déficit budgétaire. Celui de la France dépasse largement les limites décidées par le traité de Maastricht. Et le gouvernement n'accepte pas le délai d'un an imposé par la commission. Mais les autres États européens ne sont pas d'accord pour payer le déficit de la France.

Comme quoi, quand il s'agit de défendre les intérêts des capitalistes - car le déficit vient dans la plus grande partie des cadeaux faits aux patrons - le gouvernement est prêt à s'opposer aux directives européennes.

Le gouvernement rackette les travailleurs accidentés

Brève
13/11/2009

Le gouvernement insiste pour que l'Assemblée nationale discute et vote la loi sur la taxation des indemnités versées aux accidentés du travail. Le gouvernement et les députés qui le suivent veulent donc faire les poches aux travailleurs accidentés du travail.

Quant aux patrons qui imposent des cadences et des conditions de travail génératrices d'accident, pas question, eux, de leur faire payer ce que le gouvernement s'apprête à voler aux travailleurs.

Petits nervis de droite

Brève
13/11/2009

À Marseillle, des militants de l'UNI, syndicat étudiant de droite proche de l'UMP sont allés provoquer des militants du PCF devant un de leur local.

Contrairement à ce que les responsables de l'UMP peuvent dire, et qu'on nous a rabâché sur tous les tons au moment du duel électoral Chirac-Le Pen, les idées et les méthodes de ce parti ne sont pas si éloignées de celles du Front National.

Le gouvernement tient ses promesses aux patrons, pas aux travailleurs !

Brève
13/11/2009

Le gouvernement a fait connaitre les 137 mesures du plan Outre-mer issu des États généraux décidés à la suite des mouvements de grèves du début de l'année en Guadeloupe et en Martinique.

On ne trouve pas dans les mesures du gouvernement celles réclamées par les grévistes : la baisse des prix de l'essence et d'un certain nombre de produits de consommation courante ainsi que l'engagement d'augmenter tous les salaires de 200 euros.

Par contre il propose de nouvelles aides aux patrons d'Outre-mer !

Carrefour : des économies sur le dos du personnel

Brève
13/11/2009

Entre juin 2008 et juin 2009, dans le groupe Carrefour, plus de 3000 équivalents temps plein ont été supprimés. Et pour son cinquantième anniversaire, Carrefour annonce la couleur : S'abritant derrière le prétexte de la baisse de son chiffre d'affaires, la direction du groupe projette de faire disparaître un certain nombre de postes de boulanger, de boucher ou encore de caissières, avec l'objectif d'économiser 500 millions d'euros sur la masse salariale.

La vision du futur de Carrefour se limite à celle de ses profits futurs.

A bas la guerre et les fauteurs de guerre !

Brève
13/11/2009

Tous les journaux semblent très fiers d'annoncer que pour la première fois, les dirigeants politiques français et allemand ont commémoré ensemble la fin de la première guerre mondiale. Il leur aura donc fallu 91 ans pour le faire. Rien que cela rend bien peu crédible leurs discours sur la paix.

Entre 1914 et 1918, les rivalités entre grandes puissances ont couté 10 millions de morts sur les champs de bataille. À l'époque, un écrivain français socialiste affirmait « on croit mourir pour la patrie, on meurt pour les banquiers ».

Aujourd'hui, derrière Sarkozy et Merkel pleurant sur les morts de la guerre, il y a toujours les banquiers et les capitalistes prêts à mettre la société en danger pour leurs profits.

Il y a 20 ans, la chute du Mur de Berlin

Brève
09/11/2009

Les politiciens et les médias organisent de grandes commémorations pour les vingt ans de la chute du Mur de Berlin. Eux veulent en profiter pour célébrer ce qu'ils croient être « la fin du communisme ». Mais la dictature qui régnait en RDA n'avait rien à voir avec le communisme. En revanche tous « oublient » de raconter comment les anglo-américains et les soviétiques ont découpé et se sont partagé l'Allemagne après guerre, laissant ainsi se mettre en place et la dictature est-allemande et la division de l'Allemagne en deux pays.

Le mur de Berlin est tombée et la réunification a eu lieu.

Mais aujourd'hui encore la pauvreté et le chômage sont plus importants à l'est qu'à l'ouest. Le capitalisme n'a pas besoin de mur pour faire régner les inégalités sociales.

RER parisien en grève

Brève
09/11/2009

Deux lignes du RER francilien, la A et la B, sont en grève les 9 et 10 novembre. La grève est très suivie avec un train sur dix seulement sur la ligne A. La grève porte sur les effectifs, les conditions de travail et les salaires.

Comme d'habitude, radios et télévisions en font des tonnes sur la « galère » des usagers, parfois sans dire un seul mot sur les revendications des grévistes. Mais ceux-ci ont mille fois raison d'utiliser le seul moyen réel dont ils disposent pour se faire entendre : la grève.

Prix du tabac

Brève
09/11/2009

Le gouvernement a décidé une nouvelle augmentation de 6% du prix du tabac à partir d'aujourd'hui. De l'avis des experts cette augmentation est insuffisante pour vraiment aider à la lutte contre le tabagisme.

En revanche elle est « suffisante » pour augmenter les bénéfices de l'État. Ce qui lui permettra d'arroser un peu plus le grand patronat.

Quand l'État parle de santé, il a toujours en vue la santé des comptes des actionnaires !

Imprimer txt