Brèves

Le gaz mauvais conducteur des baisses

Brève
16/03/2009

Le maintien de prix élevés du gaz provoque un tollé, alors que depuis des mois le cours du pétrole sur lequel il est indexé s'est effondré. Finalement le gouvernement a décidé une baisse du gaz au 1er avril qui serait de l'ordre de 10 %.

Le pétrole a baissé, lui, de 70 %. Avec 10 % de baisse pour le gaz, on est loin du compte ! Et puis c'est durant les trois mois d'hiver que s'effectue 45 % de la consommation pour le chauffage. Alors, baisser les prix quand il va recommencer à faire chaud, c'est une mauvaise blague. C'est trop tard et trop peu.

Un politicien chez les pingouins

Brève
16/03/2009

Après Jack Lang et d'autres transfuges du PS, Sarkozy vient de réussir à embarquer Michel Rocard dans son bateau. Il l'a nommé ambassadeur pour les régions arctiques et antarctiques. C'est, paraît-il, la marotte de Rocard.

L'ancien chef de gouvernement socialiste en fin de carrière ne voudrait pas disparaître comme les ours blancs. Ces derniers vont être surpris de voir arriver sur la banquise un politicien qui, malgré son âge, a su conserver ses dents longues.

Colère

Brève
15/03/2009

Les journaux télévisés ont montré à Clairoix dans l'Oise, les ouvriers de Continental copieusement arroser d'oeufs le directeur de l'usine qui venait leur faire un discours sur la fermeture totale.

Sarkozy avait prétendu qu'il fallait étudier si cette fermeture était justifiée, si les procédures ont été respectées. Mais c'est tout vu. Les travailleurs, eux, ont exprimé tout le dégoût qu'ils éprouvent, après parfois des dizaines d'années de travail, d'être licenciés par ce groupe qui a fait de gros bénéfices en 2008.

Racket sur le gaz

Brève
15/03/2009

Le prix du gaz, prétendument indexé sur celui du pétrole, va sans doute enfin baisser le 1er avril. Pourtant le prix du pétrole est déjà en recul depuis des mois, et cette décision vient bien tard.

Le prix du gaz aura ainsi été maintenu tout l'hiver, période de plus grosse consommation de gaz des ménages, à un niveau élevé. On ne parle que d'une baisse de 7 à 10 % pour le mois prochain, bien plus faible que la baisse du pétrole.

GDF Suez a engrangé l'an dernier un bénéfice de 6,5 milliards d'euros, en hausse de 13 %, grâce à ce décalage.

Prison : l’école de la barbarie

Brève
15/03/2009

Sept détenus de la prison de Valenciennes, victimes de brutalités de la part de certains surveillants, ont porté plainte. Ils ont été victimes de passages à tabac lors de séjours au « mitard », c'est-à-dire au cachot.

D'autres plaintes avaient été classées sans suite, et surtout sans enquête, auparavant. Mais cette fois il semble que ces brutalités ne vont pas être étouffées. Tant mieux.

Réactions face aux licenciements

Brève
15/03/2009

Dans les Landes, des travailleurs d'une usine que Sony, le géant de l'électronique, a décidé de fermer le mois prochain, ont retenu leur Pdg dans l'entreprise pendant une nuit.

Ce sont 311 emplois qui vont disparaître sur ce site. Et les salariés mis à la porte réclament des indemnités au moins égales à celles que Sony a versé lors de précédents plans sociaux en Alsace. Ce serait la moindre des choses.

400 000 chômeurs à venir

Brève
12/03/2009

L'Unedic prévoit une forte augmentation du chômage pour l'année 2009. Elle serait comprise entre 375 000 et 454 000 demandeurs d'emplois en plus selon l'ampleur estimée du recul du Produit Intérieur Brut.

Que valent ces pronostics ? Probablement pas grand-chose. Et c'est même certainement sous-évalué si on laisse les patrons seuls maître à bord.

Mais il n'est pas dit que les travailleurs acceptent de se voir jeter à la rue.

Insécurité financière

Brève
12/03/2009

La crise financière bouleverse la vie des grands bourgeois. Elle fait des victimes parmi les milliardaires.

Liliane Bettencourt, actionnaire principale de L'Oréal, n'est plus la femme la plus riche du monde. Elle n'est plus que la femme la plus riche d'Europe.

On imagine son angoisse face à l'avenir...

Plus de promesses que de logements

Brève
12/03/2009

Boutin, la ministre du Logement, a déclaré dans Le Parisien, trois jours avant la reprise de la saison des expulsions le 15 mars, qu' « il n'y aura plus de personnes mises à la rue, plus d'expulsions sans une solution de remplacement, (...) sans proposer un relogement ou un hébergement pour les locataires dans l'impossibilité de payer leur loyer ».

C'est un peu gros comme promesse. Mais pas encore au niveau de son chef, Sarkozy, qui avait carrément promis en 2007, qu'il n'y aurait plus personne vivant dans la rue deux ans plus tard.

Toutefois Boutin travaille dur ses pitreries afin d'égaler son maître. Elle n'hésite pas à expliquer à ceux qui douteraient : « Mais je veux rappeler quand même qu'on n'a jamais autant construit de logements sociaux qu'actuellement ».

Imprimer txt