Brèves

Il y a urgence à se mobiliser

Brève
20/03/2009

L'Insee publie aujourd'hui des prévisions de plus en plus catastrophiques pour l'économie, avec un effondrement prévu de la production de 2,9% pour 2009. Mais chaque mois, les prévisions sont revues à la baisse.

Pour que les travailleurs ne payent pas le prix de cette crise extrêmement grave, il va falloir d'autres mobilisations comme celles du 19 mars, plus amples encore et préparant ouvertement la grève générale qui seule, pourra faire céder le patronat.

Sourd et aveugle

Brève
20/03/2009

Au soir du 19 mars, Fillon est monté au créneau pour dire qu'il ne lèverait pas le petit doigt pour le pouvoir d'achat et l'emploi. Il a prétendu notamment entendre « ceux, nombreux, qui ne manifestent pas. »

Il va falloir qu'il se dépêche de les entendre, parce qu'à force de continuer comme ça, ils vont être de moins en moins nombreux, « ceux qui ne manifestent pas ».

Parisot fait son cirque

Brève
20/03/2009

La patronne du Medef est très fâchée après la journée de grève du 19 mars, et estime que les patrons sont vraiment maltraités. Emportée par son élan, elle a même osé dire : « Comme si nous les chefs d'entreprises, nous ne voulions pas plus que tout défendre les emplois » !

Surtout les chefs d'entreprise de Continental, Goodyear, Amora, Lear, Lafarge, Total, Arcelor-Mittal, et quelques centaines d'autres.

Et fier, avec ça

Brève
20/03/2009

La palme de la déclaration la plus stupide du jour revient sans conteste à Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, qui a déclaré que le gouvernement était « à l'écoute de ceux qui ne demandent rien ».

Ce qui explique, très logiquement, qu'il ne fasse rien.

Profession de foi

Brève
20/03/2009

Pensant sans doute s'adresser à des attardés, Parisot a cru bon de répéter : « Quelles sont les priorités dans les entreprises ? Le carnet de commande, le carnet de commande, le carnet de commande. » Il aurait d'ailleurs été plus honnête qu'elle dise « les profits, les profits, les profits ».

Et quelle est la priorité pour les travailleurs ? Les salaires, les salaires, les salaires.

Il faut partager le travail

Brève
20/03/2009

L'usine Goodyear d'Amiens est visée par un nouveau plan social, plus important que le précédent annoncé en mai 2008, et qui prévoyait déjà 402 suppressions d'emplois. Ce seraient 1000 postes qui seraient menacés.

Même si la baisse de l'activité du secteur automobile est effective, ce n'est certainement pas aux salariés de payer la note en perdant leur emploi.

Qui dit plus ?

Brève
19/03/2009

Les 834 contribuables les plus riches ont touché un chèque moyen de 368 261 euros du fisc, soit l'équivalent de trente années de Smic. Cela fait suite aux mesures de Sarkozy sur le bouclier fiscal, prises dès le lendemain de son élection.

Pour satisfaire ces gens-là, le président sait se montrer efficace.

Les patrons n'écoutent pas Sarkozy

Brève
19/03/2009

Sarkozy avait proposé de partager, en tout bien tout honneur, les bénéfices en trois tiers dont un tiers pour les salariés. Mais voilà qu'une étude annonce que 82 % des dirigeants de PME, de 20 à plus de 250 salariés, envisagent de geler ou de limiter les augmentations de salaires en 2009.

C'est vraiment le « président du pouvoir d'achat »... en baisse.

Des écoles, pas des canons !

Brève
19/03/2009

En 2009, le gouvernement va doubler le montant de ses commandes à l'industrie de la défense : elles passeraient d'un peu plus de 9 milliards d'euros pour 2008 à plus de 20 milliards cette année.

Certes par ces temps de crise, de licenciements et de chômage, le gouvernement va invoquer l'utilité de sa politique de relance pour préserver l'emploi. Mais les véritables bénéficiaires sont avant tout les Dassault, Lagardère et autres capitalistes dont le gouvernement "relance" et garantit aussi les profits !

Cet argent serait mieux employé à construire des choses utiles et à embaucher dans la santé, l'Éducation et les services publics.

Imprimer txt