Brèves

Le Portugal à l’heure grecque

Brève
16/03/2010

Mêmes causes, mêmes effets : l'État portugais, victime des spéculateurs, a choisi de faire payer les classes populaires. Un plan d'austérité violent vient d'y être adopté, avec un gel du salaire des fonctionnaires, un plafonnement des aides sociales et un report de tous les investissements publics.

L'Union européenne a jugé ces mesures « ambitieuses et crédibles ». « Ambitieux », dans la langue des technocrates de l'Union européenne, cela peut se traduire par : « anti-ouvrier, donc bien. »

Les trusts du pétrole responsables

Brève
16/03/2010

Depuis plusieurs semaines des violences ensanglantent le Nigeria. Depuis 1999, il y aurait eu plus de 13 000 morts dans le pays. Toutes ces violences, même si elles ont lieu au nom de la religion prennent leurs sources dans le découpage du pays hérité du colonialisme. Et ce découpage sert avant tout à préserver les trusts du pétrole qui exercent une véritable dictature sur ce pays.

Shell, Exxon, Total pillent littéralement le pétrole du Delta du Niger. Ces trusts ont déjà été responsables d'une guerre civile atroce dans les années 1960. depuis ils continuent à enfoncer chaque jour un peu plus la population dans la misère.

Destructeurs d'emplois

Brève
13/03/2010

D'après Pôle Emploi, 321 500 emplois ont été détruits en 2009. Non seulement les patrons ont aggravé la politique de licenciements qu'ils pratiquent depuis longtemps, pour extraire des profits du travail de salariés toujours moins nombreux mais de plus en plus exploités. Mais en plus l'État, au lieu d'embaucher les travailleurs que les patrons rejettent, supprime lui aussi des emplois dans les hôpitaux, les écoles et tous autres services sur lesquels la population compte au jour le jour.

Il est temps d'en finir avec ceux qui amènent le monde du travail à la catastrophe.

La crise ? Quelle crise ?

Brève
13/03/2010

D'après le magazine américain Forbes, la crise avait provoqué l'an dernier une diminution du nombre de milliardaires en dollars : de 1125 (record historique), ils étaient passés à 793. Eh bien, du côté des gros coffres-forts, la vie est belle puisque en un an, le recul a été presque effacé, leur nombre étant remonté à 1011.

Pendant ce temps, un peu partout, les entreprises continuent à fermer, les Etats croulent sous les dettes, la spéculation se déchaîne et les gouvernements démantèlent les services publics.

Ceci explique cela.

La crise ? Pas pour tout le monde !

Brève
13/03/2010

Toujours selon Forbes, le plus riche Français, Bernard Arnault, plus de 27 milliards de dollars, est aussi le plus riche Européen. Ce sont les dépenses de luxe qui portent son groupe. L'appauvrissement, voire la misère, des uns fait la fortune des autres... jusqu'à ce que ces inégalités croissantes amènent l'explosion sociale qu'elles méritent !

Mobilisation des travailleurs grecs

Brève
12/03/2010

Une journée de grève générale et de manifestations a eu lieu en Grèce hier jeudi. Les travailleurs se battent contre les sacrifices que le gouvernement de gauche veut leur imposer sur les salaires, les congés, les retraites...

Ici aussi il faut dès aujourd'hui se préparer à la riposte si le monde du travail veut éviter de payer la crise des patrons, des banquiers et des spéculateurs.

Les profs en colère

Brève
12/03/2010

Aujourd'hui, les enseignants sont appelés à se mettre en grève et à manifester par plusieurs de leurs syndicats. En tête des motifs de mécontentement, les 16 000 suppressions de postes annoncées pour la rentrée prochaine, acquises en privant les jeunes titulaires du concours de l'année de formation dont ils bénéficiaient et en les envoyant directement devant les élèves.

Aggraver les difficultés des salariés et des jeunes pour racler quelques miettes à distribuer à ses amis banquiers, voilà tout ce que sait faire ce gouvernement, et les profs ont mille fois raison de vouloir l'en empêcher.

Sanofi-Aventis pète la santé

Brève
12/03/2010

Avec 8,5 milliards de bénéfices nets pour 2009, Sanofi-Aventis a battu son record et chipe la place de Total au classement des profits du CAC40.

Comme quoi, si la Sécurité sociale garantit de moins en moins bien les remboursements des malades, elle soigne de mieux en mieux les vampires de l'industrie pharmaceutique.

Prison de Rouen : derrière les murs

Brève
11/03/2010

Trois détenus par cellule de 10 m² ; des murs et des plafonds qui s'écaillent, rongés par l'humidité, dans un bâtiment insalubre datant de 1864 ; des prisonniers obligés faire leurs besoins devant leurs codétenus ; des cours de promenade et des douches si dangereux que les détenus les évitent ; des suicides fréquents voire des meurtres : tel est le lot des détenus de la prison de Rouen. 38 détenus ou ex-détenus ont déposé plainte contre l'administration pénitentiaire pour ce traitement dégradant.

Imprimer txt