Brèves

Un pape réactionnaire et fier de l'être

Brève
24/03/2009

Le pape Benoît XVI avait déjà réintégré dans l'Église catholique des évêques intégristes, dont l'un niait l'existence des chambres à gaz nazies. Puis, le Vatican a cautionné l'excommunication d'une fillette qui avait été violée, ainsi que de sa mère et des médecins qui l'avaient fait avorter.

Le pape en a remis une couche. Parlant du sida qui ravage l'Afrique, il a prétendu que recourir au préservatif "aggrave le problème" !

Non seulement c'est un mensonge mais, par ses propos, le pape démolit le travail de ceux qui, en Afrique, tentent de lutter contre le sida, avec peu de moyens, en essayant de répandre l'usage du préservatif. Ce pape est irresponsable en plus d'être réactionnaire.

Heureusement, de plus en plus de gens s'en indignent. Les paroles du pape ne sont pas d'évangile, même pour les catholiques. Et c'est tant mieux !

À bas l'impérialisme !

Brève
24/03/2009

À Strasbourg, à quelques jours du sommet de l'OTAN des 3 et 4 avril, la police a obligé des Strasbourgeois à retirer de leurs fenêtres des drapeaux de protestation proclamant "Non à l'OTAN" .

L'OTAN est une alliance militaire créée par les États-Unis après la Seconde Guerre mondiale pour menacer l'Union soviétique. La France n'a jamais cessé d'en être membre même si elle ne participait plus à son commandement suprême. Et cela n'a jamais empêché la France d'intervenir militairement contre les peuples aux quatre coins du monde.

En décidant de réintégrer le commandement de l'OTAN, Sarkozy fait un geste politique vis-à-vis des États-Unis. Et il ne veut pas que même quelques petits drapeaux viennent gâcher ses mamours.

CAF en désastre

Brève
24/03/2009

Tout comme les Pôles Emploi engorgés et paralysés par le manque de personnel, les CAF (Caisses d'allocations familiales) sont submergées un peu partout dans le pays. Faute de personnel suffisant et à cause de réglementations nouvelles, elles accumulent des journées de retards, avec des prestations non payées, des guichets fermés durant parfois des semaines, des services téléphoniques saturés.

La situation est dramatique pour les allocataires les plus modestes.

Les banquiers sont servis à la louche et tout de suite, les plus pauvres, eux, ont droit à la petite cuillère, et avec des mois de retards.

Il y a urgence à se mobiliser

Brève
20/03/2009

L'Insee publie aujourd'hui des prévisions de plus en plus catastrophiques pour l'économie, avec un effondrement prévu de la production de 2,9% pour 2009. Mais chaque mois, les prévisions sont revues à la baisse.

Pour que les travailleurs ne payent pas le prix de cette crise extrêmement grave, il va falloir d'autres mobilisations comme celles du 19 mars, plus amples encore et préparant ouvertement la grève générale qui seule, pourra faire céder le patronat.

Sourd et aveugle

Brève
20/03/2009

Au soir du 19 mars, Fillon est monté au créneau pour dire qu'il ne lèverait pas le petit doigt pour le pouvoir d'achat et l'emploi. Il a prétendu notamment entendre « ceux, nombreux, qui ne manifestent pas. »

Il va falloir qu'il se dépêche de les entendre, parce qu'à force de continuer comme ça, ils vont être de moins en moins nombreux, « ceux qui ne manifestent pas ».

Parisot fait son cirque

Brève
20/03/2009

La patronne du Medef est très fâchée après la journée de grève du 19 mars, et estime que les patrons sont vraiment maltraités. Emportée par son élan, elle a même osé dire : « Comme si nous les chefs d'entreprises, nous ne voulions pas plus que tout défendre les emplois » !

Surtout les chefs d'entreprise de Continental, Goodyear, Amora, Lear, Lafarge, Total, Arcelor-Mittal, et quelques centaines d'autres.

Et fier, avec ça

Brève
20/03/2009

La palme de la déclaration la plus stupide du jour revient sans conteste à Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP, qui a déclaré que le gouvernement était « à l'écoute de ceux qui ne demandent rien ».

Ce qui explique, très logiquement, qu'il ne fasse rien.

Profession de foi

Brève
20/03/2009

Pensant sans doute s'adresser à des attardés, Parisot a cru bon de répéter : « Quelles sont les priorités dans les entreprises ? Le carnet de commande, le carnet de commande, le carnet de commande. » Il aurait d'ailleurs été plus honnête qu'elle dise « les profits, les profits, les profits ».

Et quelle est la priorité pour les travailleurs ? Les salaires, les salaires, les salaires.

Il faut partager le travail

Brève
20/03/2009

L'usine Goodyear d'Amiens est visée par un nouveau plan social, plus important que le précédent annoncé en mai 2008, et qui prévoyait déjà 402 suppressions d'emplois. Ce seraient 1000 postes qui seraient menacés.

Même si la baisse de l'activité du secteur automobile est effective, ce n'est certainement pas aux salariés de payer la note en perdant leur emploi.

Imprimer txt