Brèves

Répression à l’Éducation Nationale

Brève
28/07/2009

Le ministre de l'Éducation Nationale ne fait pas de cadeaux aux enseignants qui contestent sa politique. Alain Refalo, professeur des écoles près de Toulouse, avait refusé de faire les deux heures de soutien personnalisé par semaine comme le voulait la réforme en cours. A la place il avait organisé un atelier de théâtre, avec le consentement des parents d'élèves.

Pour lui faire payer cette désobéissance, il s'était vu, en cours d'année, refuser une promotion et on avait retenu 19 jours de salaire sur sa paye. Mais au lieu de rentrer dans le rang, Refalo, loin d'être le seul instituteur contestataire, avait alors lancé le mouvement des « professeurs désobéisseurs ». C'est cela que le ministre vient de lui faire payer, en plein milieu de l'été, en le rétrogradant d'un échelon. Il perdra ainsi plus de 7 000 € en plusieurs années.

Tâcher de faire passer les suppressions d'emploi et la désorganisation de l'école à coup d'injustices : c'est la politique du gouvernement.

Le Tour de France est terminé

Brève
28/07/2009

Le vainqueur et les autres étaient-ils dopés ? Rien ne le prouve, mais tout le laisse à penser, en particulier les performances des coureurs, dont les spécialistes s'accordent à dire qu'on ne les réalise pas à l'eau claire...

En tout cas, ce qui est certain, c'est la bonne affaire que représente cette entreprise extrêmement profitable pour son propriétaire, le groupe Amaury (Le Parisien, L'Equipe, France Football, le Dakar, etc.). Le retour d'Armstrong a notamment permis d'augmenter les audiences, et ainsi de faire marcher le jackpot à plein régime. Bref, les exploits sportifs et les paysages de carte postale ne sont plus que des supports commerciaux transformables en espèces sonnantes et trébuchantes...

Émeutes dans les townships d’Afrique du Sud

Brève
24/07/2009

Des émeutes ont éclatés dans les quartiers pauvres d'Afrique du Sud, les townships, ces anciens ghettos officiels pour les Noirs du temps de l'apartheid. Ce système fondé sur la ségrégation raciale au profit de la minorité blanche a disparu il y a plusieurs années, mais les Noirs les plus pauvres continuent de vivre aujourd'hui encore dans les mêmes ghettos et dans des conditions de plus en plus difficiles. Ainsi les émeutiers protestaient contre le manque de services publics, le manque de logements et de travail et l'abandon général dans lequel ils sont laissés.

La population noire et pauvre est aujourd'hui victime d'un autre apartheid, social celui-là, semblable à celui qui existe dans tous les autres pays du monde. Et seule une révolution sociale pourra y mettre fin.

Le Parlement à la solde des patrons… le dimanche et tous les autres jours de la semaine

Brève
24/07/2009

La loi sur le travail du dimanche a finalement été votée dans la nuit de mercredi à jeudi au Parlement, même si c'est avec une petite majorité. Contrairement aux dires de Sarkozy et de ses porte-voix, dans certaines zones ou communes dites « touristiques », les patrons pourront imposer à leurs salariés de travailler le dimanche et ils ne seront pas obligés de payer double cette journée. Et, de toutes façons, parler de « volontariat » dans cette période où tant de patrons pratiquent le chantage à l'emploi, c'est se moquer du monde.

En augmentant les possibilités d'ouvrir le dimanche, le gouvernement s'attaque aux conditions de travail de tous les salariés, menacés désormais d'une plus grande flexibilité.

L’armée responsable de l’incendie de Marseille

Brève
24/07/2009

Dans la journée de mercredi, un incendie a ravagé les environs de Marseille avant d'arriver aux portes de la ville dans la soirée, menaçant un millier d'habitations, heureusement sans faire de victime. A l'origine de cet incendie le plus important à Marseille depuis 1997, des légionnaires qui, au cours d'un entrainement, auraient utilisé des balles traçantes.

« Une faute professionnelle », a déclaré le Premier ministre Fillon. Sauf que, d'après le préfet lui-même, ce n'est pas la première fois que l'armée serait à l'origine du déclenchement d'un incendie. Celui-ci a dénoncé le comportement irresponsable des militaires qui, « comme si de rien n'était, continuent leurs activités alors qu'il y a du vent et que les conditions sont dangereuses ».

Eh oui, les militaires ne se soucient pas beaucoup des populations civiles même quand ils se contentent de s'entraîner à faire la guerre.

Rocard propose de taxer les plus pauvres

Brève
23/07/2009

Nommé à la tête d'une commission censée réfléchir à la mise en place d'une « fiscalité écologique », l'ex-socialiste Michel Rocard a pondu une idée aussi choquante que peu originale : taxer lourdement l'utilisation de l'énergie (gaz, charbon, pétrole et électricité). Sur les carburants, Rocard propose carrément une augmentation de 7 à 8,5 centimes par litre ! Au total, la facture risque d'être lourde puisqu'elle pourrait atteindre 300 euros par an et par ménage.

Une compensation est envisagée pour « les ménages les plus modestes » mais, attention, elle devra être « partielle », « aussi forfaitaire que possible » (donc ne pas être liée à la consommation) et « si possible être transitoire » !

Très clairement, ce sont les plus pauvres qui vont payer.

Les riches ne connaissent pas la crise

Brève
23/07/2009

Il y a au moins une entreprise qui ne subit pas trop les rigueurs de la crise : c'est Hermès. Hausse du chiffre d'affaires et « objectifs de croissance confirmés » sont annoncés par la marque de luxe, qui avoue que c'est « le succès de la division maroquinerie » qui fait la différence, avec une augmentation de 20% des ventes cette année.

Un sac à main Hermès, cela coûte entre 600 et 9 500 euros. Il y a des riches qui ne se portent pas trop mal.

Budget de la Californie : des coupes claires dans les services publics

Brève
23/07/2009

Au bord de la faillite financière, l'État californien a adopté un budget qui prévoit des réductions de dépenses d'environ 15 milliards de dollars affectant essentiellement les services publics : le budget des écoles sera réduit de 6 milliards de dollars, celui des universités de 3 milliards.

Les conséquences vont être particulièrement brutales : 6 campus de l'université de Los Angeles vont être fermés ; des enseignants vont être licenciés ; quelque 230 000 fonctionnaires auront trois jours de salaire par mois en moins jusqu'en juin 2010 ou seront mis en congés sans solde pour une durée pouvant aller jusqu'à un an ; des salaires seront payés avec des reconnaissances de dettes ; des centaines de milliers de personnes, privées d'aides sociales, vont plonger dans la pauvreté...

Voilà où en est l'État le plus riche de la plus grande puissance capitaliste de la planète. Ce n'est pas la Californie qui fait faillite, c'est le capitalisme.

Corvéable 24 h sur 24, non merci !

Brève
23/07/2009

Des salariés de Spie Communications, filiale du groupe Spie, ont porté plainte devant la Commission de l'informatique et des libertés (CNIL) contre leur entreprise qui, grâce à la géolocalisation de leur véhicule de service, les suit à la trace 24 h sur 24. Ce flicage permet à leur direction de demander, par exemple, à un technicien qui a fini sa journée de s'arrêter sur son chemin chez un client.

Le progrès technique, ça devrait servir à soulager le travail humain et à rendre la vie plus facile. Mais, pour les patrons, ça ne sert qu'à faire travailler toujours et encore plus. Se débarrasser de ces exploiteurs, ce sera un vrai progrès social !

Imprimer txt