Brèves

Va falloir trouver d’autres arguments

Brève
19/03/2009

Le grand argument du gouvernement pour justifier le scandaleux bouclier fiscal, c'est que cela ferait revenir en France des « expatriés fiscaux », c'est-à-dire des bourgeois partis s'installer ailleurs pour payer moins d'impôts.

Selon les propres chiffres du ministère de l'Économie, avant le bouclier fiscal, en 2006, il y a eu 226 retours d'expatriés fiscaux. Et après, en 2007... 246. Le gouvernement veut vraiment nous faire croire qu'il a mis ce système en place pour faire revenir... vingt personnes ?

Les patrons tremblent

Brève
19/03/2009

Comme il fallait bien faire un peu de cinéma à quelques heures de la journée de grève du 19 mars, le gouvernement a envoyé une lettre au Medef pour lancer un « ultimatum » au patronat : celui-ci a 15 jours pour supprimer les bonus des patrons d'entreprises qui licencient « massivement ».

Et s'ils ne le font pas, qu'est-ce qui se passe ? Sarkozy fronce les sourcils ?

Pécresse veut intimider les enseignants-chercheurs en grève

Brève
19/03/2009

La ministre de l'Enseignement supérieur, Valérie Pécresse, a adressé aux présidents d'université une circulaire leur demandant de mieux recenser les grévistes.

Après avoir espéré vainement un pourrissement du conflit, après avoir été obligé de reculer partiellement, la ministre cherche maintenant à intimider les enseignants en lutte. Mais il y a fort à parier que cette circulaire finira dans le seul endroit où elle mérite d'être classée : dans une poubelle !

Non à la reprise des expulsions !

Brève
19/03/2009

Depuis lundi 16 mars, les expulsions locatives peuvent légalement reprendre. D'après le président d'Emmaüs France, 500 000 foyers sont menacés d'expulsion, tandis que 221 000 personnes occupent un logement alors qu'une décision d'expulsion a déjà été prise à leur encontre.

La ministre du Logement, Christine Boutin, a déclaré que « désormais il n'y aurait plus d'expulsions sans une solution de relogement ou d'hébergement ».

Le baratin de Boutin ne trompe personne : dès le 16 mars au matin une mère de famille et ses deux enfants ont été expulsés de leur logement à Pont-Saint-Esprit, sans que les services de l'État aient prévu quoi que ce soit pour les reloger ou même les héberger.

La pénurie d’eau, une conséquence du sous-développement

Brève
19/03/2009

Le 16 mars s'est ouvert à Istanbul le 5ème forum mondial de l'eau. Aujourd'hui, une partie de plus en plus importante de l'humanité se voit privée d'un accès à l'eau potable. On estime que 3 millions de personnes meurent prématurément chaque année de maladies liées à la mauvaise qualité de l'eau dans les pays sous-développés. Et le spectre d'une « pénurie d'eau » est évoqué dans les années à venir.

Pour expliquer cette aggravation, on entend souvent mettre en avant le réchauffement climatique ou l'accroissement démographique des populations des pays pauvres. Mais on n'entend pas beaucoup parler de ces sociétés qui, comme Suez et Veolia, font des profits énormes grâce au traitement et à la distribution de l'eau dans les pays pauvres.

La pauvreté, le sous-développement, le gaspillage et le pillage des ressources de la planète, cela n'a rien de « naturel » ! Le responsable, c'est le capitalisme.

Baisse de la TVA dans la restauration : encore un cadeau aux patrons

Brève
19/03/2009

Depuis des années qu'ils la revendiquaient, les restaurateurs ont finalement obtenu de pouvoir bénéficier d'une baisse de la TVA qui passe de 19,6 % à 5,5 %. Cette mesure représente un cadeau de 3,2 milliards d'euros aux patrons de ce secteur sans que ceux-ci ne se voient imposer aucune baisse des prix, aucune embauche, aucune augmentation de salaire.

Pour satisfaire les exigences des patrons, petits ou grands, les caisses de l'État ne sont jamais vides !

Au bonheur des riches

Brève
17/03/2009

Un député de droite, sans doute réveillé par l'approche des élections européennes, a suggéré que les contribuables qui déclarent plus de 300 000 euros par an voient leurs impôts un peu augmentés.

Réponse nette et sans bavure de l'Élysée : pas question. Le « bouclier fiscal » qui protège les grands bourgeois sera maintenu, au nom... « du respect des promesses de campagne » !

Venant de celui qui avait promis qu'il serait « le président du pouvoir d'achat », c'est assez amusant.

Le Charles-de-Gaulle à la rame

Brève
17/03/2009

En sortant du port pour la première fois, le porte-avions Charles-de-Gaulle avait déjà eu une avarie d'hélice, ce qui est gênant pour avancer. Cette fois, ressorti en mer après après 18 mois de réparations, il repart au garage pour un « problème mécanique » qui va l'immobiliser « entre plusieurs semaines et plusieurs mois ».

Ce serait drôle si ce tas de ferraille n'avait pas coûté 3 milliards d'euros, c'est-à-dire le prix d'une trentaine d'hôpitaux de 450 lits.

C’est lui qui le dit

Brève
17/03/2009

« Depuis le début de la crise financière, les marges que les banques prennent sur les crédits qu'elles ont octroyés ont explosé. (...) Sur les cartes de crédits, ces marges atteignent 12%. » Ce n'est pas nous qui le disons, c'est un patron de banque d'affaires, Georges Ugeux, qui l'a déclaré dans la presse. Et de prédire que les banques ont des chances de « gagner beaucoup d'argent en 2009 ».

Autrement dit, la crise bancaire ne signifie pas que les banques sont en crise.

Imprimer txt