Brèves

C’est partout le paradis pour les capitalistes

Brève
03/04/2009

Parmi les mesures complaisamment décrites comme « historiques », le G20 a accouché d'une liste des paradis fiscaux. Faire savoir que le Liechtenstein, la Suisse ou les îles Caïman sont des paradis fiscaux, quel scoop !

Pour interdire aux capitalistes d'aller secrètement cacher leur argent pour échapper à l'impôt, il faudrait un véritable contrôle sur la circulation des capitaux, et une publicité complète de ces mouvements. Et pas seulement dans les paradis fiscaux, mais même dans les pays qui ne sont pas considérés comme tels. Cela, aucun des chefs d'État du G20 n'est prêt à l'imposer, car tous sont partisans de la propriété privée et des secrets qui vont avec.

L’ISF va encore baisser…

Brève
03/04/2009

Selon le journal La Tribune du 3 avril, le gouvernement s'apprêterait à prendre une nouvelle mesure d'allègement de l'impôt sur la fortune (ISF) pour les riches qui investissent dans des PME. La précédente mesure de ce type avait déjà représenté un manque à gagner de 660 millions d'euros pour les finances publiques, et il serait question de doubler la mise.

La mesure a été présentée au Sénat par deux députés, Fourgous et Dassault, qui sont aussi des patrons. On n'est jamais mieux servi que par soi-même.

L'ignominie... soutenue par l'État français

Brève
03/04/2009

Le président afghan Hamid Karzai vient de signer une loi qui légalise le viol des épouses par leur mari : cette loi stipule que sauf en cas de maladie, « l'épouse est tenue de donner une réponse positive aux désirs sexuels de son mari ».

Voilà le régime que les États occidentaux - dont la France - soutiennent les armes à la main, au nom de la démocratie et des droits des femmes.

Les ministres inventent les vidéo-surveillants

Brève
03/04/2009

Ils s'y sont mis à deux, les ministres, pour pondre cette nouvelle idée. Darcos et Alliot-Marie veulent répondre aux dernières intrusions violentes dans des établissements scolaires en les équipant de caméras et en aggravant les peines judiciaires encourues par les intrus. Cela alors même que le gouvernement continue à supprimer des postes dans l'Éducation Nationale.

De moins en moins d'adultes pour encadrer et éduquer, mais de plus en plus de caméras, c'est de l'esbroufe.

Pagaille monstre Gare du Nord

Brève
03/04/2009

Les passagers passant par la Gare du Nord parisienne ont connu une nouvelle journée de galère ce jeudi 2 avril. Cela viendrait de la défaillance d'une batterie, puis de court-circuits en cascade... 109 aiguillages bloqués, des heures de retard pour des dizaines de trains : il a fallu toute une journée pour arranger cela.

Visiblement, les années d'économies sur tout, la diminution du nombre de cheminots, le développement de la filialisation et de la sous-traitance, à l'origine par ailleurs de nombreux dysfonctionnements, sont un formidable facteur d'aggravation de la pagaille.

Le concours continue

Brève
02/04/2009

Après la Société Générale, c'est à présent la BNP qui est montrée du doigt pour avoir provisionné quelque 28 millions d'euros pour assurer la retraite de ses six principaux dirigeants.

Cette banque est l'une de celle qui a été grassement subventionnée par l'État depuis le début de la crise. On sait au moins où va une partie de l'argent public.

C’est pas trop dur, la crise ?

Brève
02/04/2009

La revue Challenges vient de publier les revenus des patrons du CAC 40. Pour la plupart, ils sont en baisse à cause de la diminution des parts variables (liées aux résultats de l'entreprise), mais les fixes permettent assez largement de voir venir.

3,4 millions d'euros par an pour le patron de l'Oréal, 4,2 millions pour celui de Danone, 3,1 millions pour celui de GDF Suez. Le pauvre malheureux de la bande est le PDG du Crédit Agricole, en queue de peloton avec un ridicule salaire de 940 000 euros par an !

Et quand on se dit que tous ces salaires ne sont que des pourboires à côté de ce qu'encaissent les actionnaires...

Il était meilleur sur le terrain

Brève
02/04/2009

L'ancien footballeur Dominique Rocheteau a été chargé de présider une commission, censée réfléchir aux sanctions à prendre en cas de sifflets contre la Marseillaise dans les stades. Résultat : la commission propose une peine allant jusqu'à un an de prison et 15 000 euros d'amende. Rien que ça !

Décidemment, forcer sur le chauvinisme esquinte un peu les méninges.

Ce n’est pas qu’un paradis fiscal

Brève
02/04/2009

Le Parlement de Monaco vient d'adopter une loi autorisant l'avortement « thérapeutique ». Cela signifie que le droit à l'IVG n'est toujours pas reconnu aux femmes. Mais dans certains cas, lorsque « la santé de la mère est menacée », en cas de « troubles graves et irréversibles du foetus » ou quand il s'agit d'un viol, l'IVG est dorénavant autorisée. Elle était passible, auparavant, de 10 ans de prison.

Derrière les vernis princiers et le secret des banques, il y a aussi le Moyen-âge.

Imprimer txt