Communiqués

Pour financer les retraites : prendre sur les profits patronaux

Communiqué | 
17/02/2010

Quand bien même Sarkozy a repoussé au mois de septembre la décision de reculer l'âge de la retraite, les travailleurs n'ont aucune illusion à se faire sur ses projets. Pour faire reculer le gouvernement et le patronat, ils ne peuvent compter que sur leur force.Lutte Ouvrière prendra part à toutes les luttes pour mettre en échec la réforme des retraites et imposer le maintien de l'âge légal de départ à 60 ans, le retour à 37 ans et demi de... Lire la suite >

Soutien aux travailleurs de Philips-Dreux

Communiqué | 
16/02/2010

Indécent !Sans même procéder officiellement à des licenciements, la direction de Philips a donc envoyé un courrier au personnel de l'usine de Dreux pour lui signifier qu'il était inutile de se présenter à l'usine, qui serait fermée. Elle a aussi osé lui proposer des reclassements en Hongrie, avec un salaire de 450 euros par mois... à condition de parler hongrois. On ne saurait se moquer plus ouvertement des travailleurs.Le ministre de... Lire la suite >

Le seul vote utile, c'est de crier sa révolte !

Editorial des bulletins d'entreprise | 
15/02/2010

La réunion entre des dirigeants syndicaux et Sarkozy devait marquer le coup d'envoi des négociations au sujet des retraites. Le mot "négociation" est un abus de langage. Les dirigeants syndicaux ne sont invités que pour le décor, histoire de faire passer pour un accord négocié ce qui est un diktat. Obéissant aux exigences du grand patronat et des milieux financiers, le gouvernement est déterminé à aggraver les conditions de retraite en repoussant... Lire la suite >

Pour éviter la catastrophe, il faut exproprier les banquiers

Editorial des bulletins d'entreprise | 
08/02/2010

Une nouvelle tempête financière secoue l'économie capitaliste mondiale. Après plusieurs semaines de hausse, les actions en Bourse se sont mises à baisser, le taux de change entre monnaies fait le yoyo et les titres représentant les dettes des États s'affolent. Et tout cela, alors que ministres et commentateurs s'époumonent à affirmer que la crise était en passe de se terminer.Cela était, de toute façon, un mensonge car les licenciements et les... Lire la suite >

Plus le mensonge est gros…

Communiqué | 
03/02/2010

Le projet de décret prévoyant la possibilité pour l'État de mettre en disponibilité, c'est-à-dire de priver de salaire, sans même qu'il puisse bénéficier des allocations chômage, un fonctionnaire qui refuserait trois propositions de mutation successives, provoque un tollé chez toutes les organisations syndicales concernées, qui le considèrent à juste titre comme un moyen de licencier pour réduire les effectifs.Bien sûr le gouvernement assure... Lire la suite >

Les travailleurs ont les moyens d'empêcher le grand patronat et le gouvernement de pousser les classes populaires à la misère

Editorial des bulletins d'entreprise | 
01/02/2010

La Fondation Abbé-Pierre vient de publier son rapport annuel sur l'état du mal-logement en France. 100 000 personnes n'ont pas d'autre domicile que la rue, 100 000 autres vivent sous une tente ou dans une caravane, 40 000, dans un cabanon qu'elles ont construit de leurs propres mains. 240 000 femmes et hommes survivent donc sans un véritable toit au-dessus de leur tête, dans des conditions particulièrement dramatiques. Mais le nombre de mal-logés... Lire la suite >

De la voyance à l'illusionisme

Communiqué | 
28/01/2010

Le voyant de l'Elysée l'avait vu dans sa boule de cristal, ses statisticiens en ont fait une réalité : le chômage a diminué en décembre... du moins dans les chiffres officiels. La solution était simple, il suffisait de ne pas compter les chômeurs qui pour survivre ont accepté des emplois à temps partiel de quelques heures par semaine et dont le nombre continue d'augmenter, les chômeurs en fin de droit qui ne voient pas l'intérêt de continuer à... Lire la suite >

Après la prestation de Sarkozy sur TF1

Communiqué | 
26/01/2010

Pas de surprise dans la prestation de Sarkozy sur TF1. Sur un ton paternaliste il a développé le refrain qu'il nous sert depuis son élection : « La France n'a pas besoin d'assistanat », a-t-il déclaré en parlant des millions de travailleurs, de chômeurs, de retraités, que la crise du système capitaliste a plongés dans la misère, mais cette formule ne s'adressait pas aux patrons, qu'il envisage d'exonérer encore davantage de ce qu'il appelle des «... Lire la suite >

Haïti : la catastrophe naturelle ne doit pas occulter le drame social

Editorial des bulletins d'entreprise | 
25/01/2010

200 000 morts ou le double ? Personne ne sait avec exactitude le nombre de victimes du tremblement de terre en Haïti. Les corps sont loin d'être tous dégagés des ruines car si les sauveteurs se flattent devant les caméras de télévision d'avoir sorti des décombres des personnes vivantes, ils ne se sont guère aventurés dans les quartiers pauvres. Personne ne peut deviner non plus combien de victimes feront les épidémies, voire tout simplement la... Lire la suite >

Haïti : les effets d'une catastrophe naturelle... et de l'exploitation coloniale puis impérialiste

Editorial des bulletins d'entreprise | 
18/01/2010

Le séisme qui a frappé Haïti le 12 janvier a fait des dizaines de milliers de victimes, des millions sans doute de sans-abri, et il est évident que l'organisation et la coordination des secours dans un pays dont la plupart des infrastructures ont été détruites ne sont pas choses aisées. Mais le sort de la population pauvre est d'autant plus terrible qu'elle vivait déjà dans la misère, que la consommation de galettes de terre pour tromper la faim... Lire la suite >