1989-2019 : les murs anti-migrants ont remplacé le rideau de fer

Brève
08/11/2019

Un clôture à Calais

Le 9 novembre 1989, lorsque le mur de Berlin est tombé, commentateurs et dirigeants politiques promettaient une ère de paix et de liberté. Trente ans plus tard, les murs se sont multipliés dans le monde, notamment pour empêcher les migrants de franchir des frontières : entre le Mexique et les États-Unis, entre l'Inde et le Bangladesh...

En Europe, il y a les clôtures de Ceuta et Mellila de l'Espagne face au Maroc, les barrières anti-migrants en Grèce, en Bulgarie, en Hongrie ou encore à Calais pour tenter d'empêcher des exilés de rejoindre le Royaume-Uni.

Un monde où les pays riches s'entourent de barbelés pour empêcher les plus pauvres de chercher un avenir meilleur, c'est un monde à renverser !

Les dernières brèves