Alinéa : un millier d’emplois supprimés

Brève
15/09/2020

Le tribunal de commerce de Marseille a autorisé, le 14 septembre, la richissime famille Mulliez à récupérer sa filiale d'ameublement Alinéa, qu'elle avait mise en faillite au printemps. Mais avec près d'un millier de salariés jetés par-dessus bord, sur les 1 800 que comptait l'entreprise... et 70 millions d'euros de dette, qui seront effacés au détriment des fournisseurs.

C'est que les Mulliez ont mis à profit une disposition prise par le gouvernement, prétendument pour sauver l'économie, en mai dernier et pour la durée de l'année 2020, autorisant un patron à reprendre sa propre entreprise après un dépôt de bilan.

Quant à la « défense de l'emploi », cela sert comme d'habitude de prétexte pour permettre au patronat... d'en supprimer.

Les dernières brèves