APL : les 5 euros en moins n'étaient qu’une mise en bouche

Brève
10/07/2019

Le gouvernement prépare un second « coup de rabot » sur les APL pour le 1er janvier 2020, avec un nouveau calcul basé sur les revenus des douze derniers mois, et non sur les deux années passées comme aujourd'hui. Cette mesure frappera particulièrement les jeunes qui commencent à travailler et qui avaient donc auparavant des revenus très faibles.

D'après la Caisse nationale des allocations familiales, cette mesure toucherait 1,2 millions de personnes. Le gouvernement en attend 1,2 milliards d'euros d'économies chaque année... Tout cela, osent dire les ministres, au nom de plus de « justice sociale ».

Décidément, il y a des coups de rabot qui se perdent... contre ces gouvernants au service des riches !