Apprentissage : open bar pour les patrons

Brève
05/06/2020

Plus d’un milliard d’euros ! C’est ce que le gouvernement met sur la table « pour l’apprentissage ». Ce cadeau n’ira pas aux apprentis qui eux, continueront de ne toucher que de 27 % à 100 % du smic selon leur âge.

Cela signifie qu’entre juillet et février prochain, les patrons embauchant un apprenti mineur recevront, de l’Etat, 5000 euros et 8000 euros pour un apprenti majeur. Au point qu’un patron ne dépensera  que 175 euros par mois pour un apprenti ayant entre 20 et 25 ans et quand il aura moins de 20 ans, il ne dépensera… rien du tout. Et toutes les entreprises pourront  bénéficier de cette main-d’œuvre à bon marché, même les plus  grosses.

À ce niveau-là, ce n’est plus de l’aide au patronat, mais du gavage.

Les dernières brèves