Après le Téléthon, le Balkanython est lancé

Brève
06/11/2019

« Nous n'avons plus un rond, ni en France, ni à l'étranger » : voici le cri de détresse qu'ont osé les Balkany. Pour payer la caution de 500 000 euros nécessaire à la sortie de prison du maire de Levallois-Perret, ils ont lancé des cagnottes en ligne. Ces politiciens de droite qui n'ont jamais de mots assez durs contre les chômeurs qu'ils appellent des assistés font maintenant appel à la charité.

Une association de soutien vient même d'être déposée en préfecture, pour éviter, comme l'a expliqué Isabelle Balkany, que des donateurs se fassent « gruger »... On se demande bien par qui : des margoulins plus culottés que les Balkany eux-mêmes ? On en trouve ?

Les dernières brèves