Après les cheminots, à qui le tour ?

Brève
17/05/2018

Le gouvernement a commandé un rapport sur la réforme de l'État à un certain Comité d'action publique 2022. Ce panel d'« experts » rassemble des personnalités comme le président du conseil d'administration de Safran ou la secrétaire générale de Natixis... des gens habitués à presser le citron des travailleurs. Ce rapport préconise, entre autres, de généraliser le recours aux contractuels dans la Fonction publique.

L'objectif de Macron est d'augmenter la précarité des salariés. Une raison de plus, s'il en fallait, de rejoindre la grève des cheminots... à commencer par le 22 mai où tous les syndicats de la fonction publique appellent à faire grève et à manifester.