Aquarius : non, l'honneur des dirigeants de l’Union européenne n'est pas sauf !

Brève
15/08/2018

Le navire humanitaire Aquarius va finalement pouvoir débarquer à Malte les 141 migrants à son bord. C'est le fruit d'un accord entre plusieurs Etats européens dont la France, qui va accueillir… 60 réfugiés.

Il n'en fallait pas plus pour que Le Drian, ministre français des Affaires étrangères, pavane en déclarant : « C'est un accord qui rend un peu son honneur à l'Europe ». Comme si ce laborieux dénouement pouvait faire oublier les milliers de morts en Méditerranée depuis le début de l'année et les dizaines de milliers depuis l'an 2000, ni les sordides tractations durant plusieurs jours pour arriver à cet accord à minima.

On n'a d'ailleurs aucune garantie que ces 141 migrants de l’Aquarius ne seront pas chassés dans quelques semaines ou dans quelques mois des pays qui aujourd'hui les accueillent. L'Europe reste une forteresse. Non, l'honneur des Macron, Salvini et de leurs semblables n'est pas sauf !