Assemblée : l’extrême droite à visage découvert

Brève
04/11/2022

À l’Assemblée, un député RN a insulté un représentant de LFI qui dénonçait la situation des migrants laissés sur des bateaux à la dérive en Méditerranée. Les présents ont entendu qu’il disait « Qu'il retourne en Afrique! » en parlant du député LFI, qui est noir ; le député RN se défend en disant avoir crié : « Qu'ils retournent en Afrique! » en parlant des migrants. La deuxième formulation n’est pas moins misérable que la première ! Elle attaque des femmes et des hommes qui fuient la pauvreté, l’oppression et les guerres.

Mais elle dérange moins les partis qui se sont succédé au pouvoir, ont contribué à faire de l’Europe une forteresse, obligé les migrants à risquer leur vie en Méditerranée, les ont traités en criminels et ont ainsi renforcé le racisme.

Le RN pue le racisme, et les partis gouvernementaux l’hypocrisie.

Les dernières brèves