Bangladesh : morts pour le profit

Brève
10/07/2021

Une usine textile au Bangladesh

Un gigantesque incendie a ravagé une usine de bonbons et de jus de fruits dans la banlieue de Dacca, la capitale du Bangladesh. Le bilan est pour l'instant de plus de cinquante victimes et de dizaines de blessés. Cette usine de six étages ne respectait aucune norme de sécurité. Des produits chimiques très inflammables y étaient stockés et les ouvriers étaient visiblement enfermés dans l'atelier à un étage.

En 2013, l'effondrement du Rana Plaza dans la même ville avait provoqué la mort de plus d'un millier d'ouvrières du textile. Devant le scandale et les grèves ouvrières, l'État, les patrons locaux et les grandes entreprises occidentales qui sont leurs donneurs d'ordres avaient alors beaucoup promis et fait très peu.

Les seuls à pouvoir imposer que leur sécurité passe avant les profits, ce sont les travailleurs en lutte !

Les dernières brèves